DE | FR

Les Suisses sont-ils favorables aux étrangers?

People demonstrate against racism after the worldwide movement of the Black Lives Matter (BLM) protest against the recent death of George Floyd in Lausanne, Switzerland, Saturday, June 13, 2020. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) Des personnes manifestent sur la place de la Riponne lors d'un rassemblement contre le racisme et les violences policieres le samedi 13 juin 2020 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Image: KEYSTONE

En menant l'enquête, l'OFS dresse le portrait d'une Suisse favorable à la participation politique des étrangers. On vous présente les chiffres.



La population vivant en Suisse fait globalement preuve d'ouverture, relève l'Office fédéral de la statistique (OFS). Un changement de tendance s'est même opéré depuis 2018: une majorité de la population se dit en faveur du droit à la participation politique des personnes étrangères.

La Suisse et l'intégration

Bien que les sentiments négatifs à l'égard de la différence a diminué ces dernières années, la population ressent tout de même un malaise face à certains étrangers. La discrimination est également encore très présente, autant pour les Suisses que pour les étrangers.

La Suisse et le malaise

La Suisse et la discrimination

Dans l'ensemble, l'OFS constate tout de même une cristallisation des tensions sociales autour des appartenances musulmanes et d’autres «minorités visibles» comme les populations noires ou migrantes, mais aussi autour des appartenances juives. (ats/jch)

Plus d'articles «Actu»

Un parc éolien va pouvoir pousser en terres vaudoises, une première

Link zum Artikel

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile dès cet été

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel

Les 6 questions posées par le duel Rochebin/«Le Temps»

Link zum Artikel

Evanston, première ville américaine à réparer la discrimination raciale

Lundi, le Conseil municipal a voté sur l'octroi de réparations à la communauté noire via un fond pour le logement. Une première étape (qui semble petite), mais qui est très observée dans le pays.

La ville d'Evanston, près de Chicago, entre dans l'histoire. Et pour cause, elle a voté lundi (cette nuit en Suisse) l'octroi de réparations à la communauté noire. Un montant de dix millions de dollars (9,2 millions de francs) est alloué, mais les élus ont décidé de distribuer d'abord 400 000 dollars. Cette somme vise à subventionner des logement, rapporte le New York Times.

Pour être éligible à l'octroi de cette subvention, il faut être descendants d'un résident d'Evanston qui a vécu dans …

Lire l’article
Link zum Artikel