Suisse
Saint-Gall

Rapperswil-Jona (SG): Une femme de 32 ans tuée par son mari

Rapperswil-Jona (SG): Une femme de 32 ans tuée par son mari

L'homme qui a mortellement bless
Image: sda
Un homme de 35 ans a blessé mortellement sa femme de 32 ans dans la nuit de vendredi à samedi, à Rapperswil-Jona (SG). Il a été arrêté. Les trois enfants vivant dans le même ménage n'ont pas été blessés.
12.03.2022, 13:2814.03.2022, 06:59
Plus de «Suisse»

L'homme, de nationalité kosovare, a téléphoné au numéro de secours à 3h20 et déclaré qu'il venait de blesser grièvement sa femme, a indiqué samedi la police saint-galloise. Celle-ci a trouvé l'homme sur place et a pu l'arrêter. La victime, également de nationalité kosovare, était déjà décédée.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances du drame. La police n'a pas indiqué quelle arme avait été utilisée, mais il n'y a pas eu d'arme à feu, a-t-elle précisé. Les trois enfants, âgés d'un an et demi à 15 ans, qui se trouvaient dans l'appartement, ont été pris en charge par des membres de la famille. (ats/chl)

Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...
1 / 31
Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Copin comme cochon: Megève
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse a une nouvelle manière d'avertir la population des dangers
La Confédération a présenté jeudi sa nouvelle stratégie «multicanaux» pour mieux informer la population en cas de danger, notamment lors des intempéries.

Outre les alertes traditionnelles par sirène et par radio ainsi que les services d'Alertswiss, elle prévoit l'introduction de la diffusion cellulaire («cell broadcast»). Cette technologie permet de faire parvenir des messages courts (SMS de 500 signes) à l'ensemble des téléphones mobiles présents dans une zone déterminée, a expliqué à Berne l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP). En quelques secondes, tous les appareils concernés recevront l'information, que l'application Alertswiss soit installée ou pas.

L’article