DE | FR

Comment les experts du Covid ont-ils décidé de passer les fêtes?

Selon un sondage, une majorité de scientifiques est prête à partager un repas de famille intergénérationnel pour les fêtes.
Selon un sondage, une majorité de scientifiques est prête à partager un repas de famille intergénérationnel pour les fêtes.Image: Shutterstock
Avec la hausse des cas et le variant Omicron, 34 experts de la communauté scientifique suisse donnent leurs intentions pour les repas et les manifestations de cette fin d'année.
09.12.2021, 05:2909.12.2021, 14:01

Une majorité de scientifiques est prête à partager un repas de famille intergénérationnel pour les fêtes, selon un sondage publié par Le Temps. En revanche, pas question de se rendre à un match de hockey ou un concert en intérieur, ni de prendre l'avion.

Sur la trentaine d'experts interrogés, un peu plus de la moitié (56%) se disent prêts à partager un repas intergénérationnel en décembre:

  • Cette proportion monte à 77% si aucun convive n'est à risque;
  • Et à 86% si tous les convives sont vaccinés ou guéris depuis moins de six mois;
  • A noter que pour cette dernière option, 21% conditionne leur «oui» à la vérification du certificat covid.

Bar, restaurant et fête de fin d'année:

Une large majorité (76%) est également prête à se rendre dans un bar ou un restaurant avec certificat Covid et masque. Ils refusent en revanche, dans la même proportion, de prendre part à une fête de fin d'année au travail avec plusieurs dizaines de convives.

Et le sport?

Pas question non plus d'assister à un match de hockey ou à un concert en intérieur (79%), ni de partir en vacances en avion (68%).

Si les scientifiques ne sont pas prêts à se rendre dans un fitness (65% de non), ils se montrent en revanche enthousiastes face au ski et aux autres activités de montagne (88% de oui, dont 29% conditionnés au port du masque).

Pour réaliser ce sondage, Le Temps a interrogé 34 épidémiologistes, virologues, infectiologues et spécialistes de la santé publique, entre le 2 et le 5 décembre. (ats/jch)

Un peu de légèreté avec Copin comme cochon: les cadeaux de Noël à moins de 10 francs

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
L'après-Covid sera terrible
Un autre Covid long va commencer. Celui de l’après-pandémie. Celui où l’on dira que ce qui est arrivé n’a pas existé.

«Alors les fragiles, on vous avait bien dit que c’était qu’une grippette…» Un autre Covid long s’annonce: l’après-Covid. Cet après, dont on peut raisonnablement penser qu’il pointera bientôt le bout de son nez, mais dont on se dit qu’il sera pénible. Non pas sur le plan sanitaire, puisque les morts seront derrière nous. Pénible sur le plan du récit.

L’article