DE | FR

Face aux feux de forêt, les grands arbres doivent être mieux gérés

Les forêts d’épicéas sont particulièrement vulnérables face à la sécheresse.
Les forêts d’épicéas sont particulièrement vulnérables face à la sécheresse.keystone
D'après un récent rapport, la sylviculture aurait la faculté d'augmenter la résistance des grands arbres face à la sécheresse.
18.08.2021, 11:2308.08.2022, 16:51

L'Europe centrale ne vit pas son meilleur été. Après un nombre record de feux qui continuent toujours de sévir, il semble évident que les saisons sèches deviennent de plus en plus fréquentes avec le changement climatique.

La résistance des arbres doit être augmentée

Une expérience, menée pendant 30 ans par l’Institut de recherche forestière du Bade-Wurtemberg (FVA) dans le sud-ouest de l’Allemagne, montre à quel point les pessières et sapinières sont vulnérables.

En se basant sur cette dernière, une équipe, dirigée par l'institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), a proposé la sylviculture comme solution. Ce terme désigne une gestion durable des arbres. L'objectif? Augmenter la résilience des forêts d’épicéas et de sapins face aux sécheresses.

Trois pistes pour mieux gérer les forêts

Les observations mettent donc en avant plusieurs approches pour réduire la vulnérabilité de ces arbres face à la sécheresse des forêts. À savoir:

  • Éclaircir les populations de forêts
  • Favoriser le sapin pectiné et les feuillus plus tolérants aux sécheresses sur les stations sèches et chaudes
  • Ne pas laisser les arbres devenir trop grands

Et ceci s'applique à tous types de forêts comme le rapporte Alessandra Bottero, collaboratrice scientifique:

« Il est encourageant de constater que nous faisons des observations comparables dans des forêts présentant des compositions d’essences et des modes d’exploitation différents»

Mais pourquoi ces arbres brûlent-ils plus facilement?

L’épicéa et le sapin pectiné sont les essences les plus importantes pour la branche forestière: l'épicéa est le principal fournisseur de bois, mais dans de nombreux endroits, il n’a plus d’avenir à cause de la sécheresse et des scolytes. Le sapin pectiné est considéré comme un substitut de l’épicéa, car ses racines sont plus profondes et il est donc mieux adapté au manque d’eau.

«Les deux essences sont actuellement au centre des attentions du secteur forestier européen, tant d’un point de vue écologique qu’économique»
Andreas Riglingchef de l’unité de recherche Dynamique forestière
Épicéas de la région d’étude, morts à la suite de la sécheresse de 2018 et de l’infestation subséquente de scolytes
Épicéas de la région d’étude, morts à la suite de la sécheresse de 2018 et de l’infestation subséquente de scolytesImage: FVA BW

En cas de sécheresse extrême, par exemple en 2003 et 2011, les sapins sont également tombés malades, mais toujours moins que les épicéas. Le degré de sensibilité dépendait de la densité des arbres, mais aussi de leur taille, deux facteurs qui peuvent être influencés par la gestion forestière.

«Les arbres de grande taille et de diamètre important sont plus sensibles au manque d’eau, car ils doivent la faire aller jusqu’en haut de la couronne»
Alessandra Botterocollaboratrice scientifique

(ats/fag)

500 incendies à travers l'Italie, en images

1 / 13
L'Italie ravagée par les incendies
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce Youtubeur fait du vélo AU-DESSUS du pont d'Interlaken
A Interlaken, Antoni Villoni, vététiste français de l'extrême, a osé un coup audacieux: faire du vélo sur le pont de l'Aar... ou plutôt: faire du vélo sur l'armature de l'ouvrage.

Antoni Villoni est un athlète français spécialiste du VTT qui aime particulièrement filmer ses exploits. Il a récemment fait le buzz en faisant du vélo dans les catacombes de Paris ou encore dans une prison abandonnée.

L’article