DE | FR

Face aux feux de forêt, les grands arbres doivent être mieux gérés

Bild

Les forêts d’épicéas sont particulièrement vulnérables face à la sécheresse. keystone

D'après un récent rapport, la sylviculture aurait la faculté d'augmenter la résistance des grands arbres face à la sécheresse.



L'Europe centrale ne vit pas son meilleur été. Après un nombre record de feux qui continuent toujours de sévir, il semble évident que les saisons sèches deviennent de plus en plus fréquentes avec le changement climatique.

La résistance des arbres doit être augmentée

Une expérience, menée pendant 30 ans par l’Institut de recherche forestière du Bade-Wurtemberg (FVA) dans le sud-ouest de l’Allemagne, montre à quel point les pessières et sapinières sont vulnérables.

En se basant sur cette dernière, une équipe, dirigée par l'institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), a proposé la sylviculture comme solution. Ce terme désigne une gestion durable des arbres. L'objectif? Augmenter la résilience des forêts d’épicéas et de sapins face aux sécheresses.

Trois pistes pour mieux gérer les forêts

Les observations mettent donc en avant plusieurs approches pour réduire la vulnérabilité de ces arbres face à la sécheresse des forêts. À savoir:

Et ceci s'applique à tous types de forêts comme le rapporte Alessandra Bottero, collaboratrice scientifique:

« Il est encourageant de constater que nous faisons des observations comparables dans des forêts présentant des compositions d’essences et des modes d’exploitation différents»

Mais pourquoi ces arbres brûlent-ils plus facilement?

L’épicéa et le sapin pectiné sont les essences les plus importantes pour la branche forestière: l'épicéa est le principal fournisseur de bois, mais dans de nombreux endroits, il n’a plus d’avenir à cause de la sécheresse et des scolytes. Le sapin pectiné est considéré comme un substitut de l’épicéa, car ses racines sont plus profondes et il est donc mieux adapté au manque d’eau.

«Les deux essences sont actuellement au centre des attentions du secteur forestier européen, tant d’un point de vue écologique qu’économique»

Andreas Rigling chef de l’unité de recherche Dynamique forestière

Épicéas de la région d’étude, morts à la suite de la sécheresse de 2018 et de l’infestation subséquente de scolytes. (Photo : Horst Delb, FVA BW)

Épicéas de la région d’étude, morts à la suite de la sécheresse de 2018 et de l’infestation subséquente de scolytes Image: FVA BW

En cas de sécheresse extrême, par exemple en 2003 et 2011, les sapins sont également tombés malades, mais toujours moins que les épicéas. Le degré de sensibilité dépendait de la densité des arbres, mais aussi de leur taille, deux facteurs qui peuvent être influencés par la gestion forestière.

«Les arbres de grande taille et de diamètre important sont plus sensibles au manque d’eau, car ils doivent la faire aller jusqu’en haut de la couronne»

Alessandra Bottero collaboratrice scientifique

(ats/fag)

500 incendies à travers l'Italie, en images

1 / 13
L'Italie ravagée par les incendies
source: sda
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur les incendies

L'Europe est en feu. Une bonne partie des incendies sont dus à l'homme

Link zum Artikel

Hélicos suisses envoyés en Grèce: «L'incendie n'est pas le seul danger...»

Link zum Artikel

Un incendie plus large que le canton de Neuchâtel fait rage en Californie

Link zum Artikel

En Algérie, des incendies criminels font 65 morts dont 28 militaires

Link zum Artikel

Des centaines de feux ravagent les Etats-Unis et le Canada

Link zum Artikel

Incendies en Grèce: 3 hélicos suisses viennent en renfort

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vaccination chez la femme enceinte: où en est-on en Suisse?

D'abord floues, les recommandations sur la vaccination des femmes enceintes se clarifient. Voici ce que disent les experts sur l'état de la situation.

La vaccination de toutes les femmes enceintes à partir de la 12e semaine de grossesse est désormais recommandée en Suisse. Cette recommandation s'applique également aux femmes qui allaitent.

Les femmes qui envisagent une grossesse devraient également être vaccinées, explique Christoph Berger, président de la commission fédérale pour les vaccinations.

Les femmes enceintes ont aussi plus de risque de développer une forme sévère de la maladie de Covid 19.

Aussi, de plus en plus de données montrent …

Lire l’article
Link zum Artikel