ciel couvert
DE | FR
Suisse
Ski

Voici les stations de ski les moins chères de Suisse

Voici les stations de ski les moins chères de Suisse
Les domaines skiables les plus hauts de Suisse ont déjà lancé leur saison.Image: keystone

Voici les stations de ski les moins chères de Suisse

La Suisse compte plus de 250 domaines skiables. Outre les grandes stations connues, on trouve aussi nombre de petites installations. Il n'est donc pas étonnant que les prix varient. Le forfait journalier le moins cher revient à 3 francs, mais la plupart du temps, il faut débourser nettement plus. Tour d'horizon.
01.12.2023, 20:35
Reto Fehr
Reto Fehr
Reto Fehr
Suivez-moi
Philipp Reich
Philipp Reich
Philipp Reich
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Certaines stations de ski suisses ont déjà commencé leur saison. Les autres démarreront dans la grande majorité au plus tard avant les vacances de Noël.

L'offre est pléthorique en termes de nombre d'installations et de kilomètres de pistes. Mais les prix varient fortement. Une variabilité qui s'accentue à mesure que se répand la tarification dynamique, surtout dans les grands domaines. Cette saison, 34 destinations misent sur ce système en proposant des prix évolutifs.

Nous avons pris comme base de référence le dimanche 17 décembre (situation au 20 novembre 2023). Pratiquement tous les domaines skiables seront alors ouverts (à condition qu'il y ait de la neige). A titre de comparaison, nous avons également voulu connaître les prix pour les 26 et 27 décembre.

Point important avant de se pencher sur les résultats selon la faîtière: Remontées mécaniques suisses, une journée d'ouverture coûte environ 250 000 francs à un grand domaine skiable (préparation, enneigement, sécurité, marketing, etc.). Pour les domaines skiables de taille moyenne, on parle de près de 67 000 francs.

La vue d'ensemble des stations de ski suisses

Nous avons analysé les cartes journalières pour adultes et enfants. Diverses stations de ski proposent également des prix pour les adolescents et/ou les jeunes adultes jusqu'à 25 ans le plus souvent. Le tarif enfant s'applique généralement de 6 à 12-15 ans, selon les endroits. A Vals, par exemple, les enfants de moins de 16 ans skient même gratuitement. Pour les grands domaines skiables composés de plusieurs parties (par ex. les 4 Vallées), nous avons – dans la mesure du possible – indiqué les prix par secteurs.

Premier constat somme tout évident: les nombreux petits domaines de basse altitude équipés d'une ou de quelques remontées mécaniques sont nettement moins chers que les grands.

Seulement les 77 plus grands domaines skiables

Nous excluons ici les toutes petites stations de ski pour nous concentrer sur les 77 domaines skiables qui, selon Bergfex, offrent plus de 30 kilomètres de pistes. Le prix médian s'élève alors à près de 60 francs pour un forfait journalier.

Données et sources
Les prix des domaines skiables proviennent directement de leur site Internet. Certains pratiquent une tarification dynamique, c'est pourquoi nous avons choisi le 17 décembre pour la préparation de cet article (réservation le 20 novembre). Dans certains cas, les prix pour la saison 2023/24 ne sont pas connus. Les informations sur les coûts moyens et l'évolution des prix proviennent de l'association Remontées mécaniques suisses.

Pour les kilomètres de pistes, nous nous sommes basés sur les données de Bergfex, qui recense tous les domaines skiables suisses. Ces chiffres pourraient parfois connaître des variations, mais ils offrent une bonne indication.

Les stations de ski les plus chères

Pour les forfaits journaliers les plus chers (pour le 17 décembre 2023), Andermatt-Oberalp-Sedrun arrive en tête avec 89 francs pour une carte journalière. En deuxième position, on retrouve Zermatt, qui demande également plus de 80 francs. Dans 18 des domaines skiables de notre analyse, une journée de ski coûte au moins 70 francs.

Dans ce graphique, seules Zermatt et Davos Klosters Parsenn ont des prix variables.

Les domaines les moins chers

Pour les forfaits journaliers les moins chers, nous nous sommes également limités aux domaines skiables avec au moins 30 kilomètres de pistes. La Vallée de Joux et Bellwald sont les stations les moins chères pour le 17 décembre.

Ce qui frappe, c'est que les stations valaisannes de Bellwald et Crans Montana sont nettement moins chères le 17 décembre que les jours suivant Noël. Dans la première, on paie alors 46 francs, dans la deuxième 54 francs.

Toujours dans cette liste, les destinations suivantes n'ont PAS de tarification dynamique: Vallée de Joux, Torgon – La Chappelle, Les Bugnenets – Savagnières, Moléson – La Gruyère et Nara / Leontica-Cancorì.

C'est à La Brévine que l'on s'en sortira le mieux. Le forfait journalier n'y coûte que trois francs. Dans près de 40 (mini-) stations de ski, 20 francs suffisent pour une journée. Mais dès qu'il y a un «vrai» téléski, cela coûte rapidement 30 à 35 francs pour une journée.

L'évolution du prix des forfaits

Ce n'est pas qu'une impression, le ski coûte toujours plus cher. Au cours des quinze dernières années, les prix moyens calculés par les Remontées mécaniques suisses ont augmenté de près de 20 francs. Cette année encore, la hausse devrait être de 2 à 3%.

Selon la faîtière, près de la moitié des domaines skiables majorent leurs prix chaque année. Avant la saison 2022/23, ce chiffre était même de 64%. Une situation qui s'explique par l'augmentation des coûts de l'électricité. Et cette hausse reste d'actualité.

Traduit et adapté par Valentine Zenker

Voici 18 idées de bonshommes de neige
1 / 19
Voici 18 idées de bonshommes de neige
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Le 4ème mondial de fondue à Tartegnin
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une manifestation pour la Palestine a réuni près de 500 personnes à Berne
Berne debout pour Gaza: 500 personnes étaient présentes en soutien aux victimes, avec des manifestants recouverts d'un linceul pour symboliser leur solidarité.

Environ 500 personnes ont manifesté leur solidarité avec les Gazaouis samedi sur la Place fédérale à Berne. Des personnes recouvertes d'un linceul étaient couchées sur le sol pour représenter les victimes du conflit israélo-palestinien.

L’article