DE | FR
Image: Shutterstock

Un parc éolien va pouvoir pousser en terres vaudoises, une première

Le Tribunal fédéral rejette les recours contre les six éoliennes prévues par le canton près de Sainte-Croix. Il ouvre ainsi la voie au premier parc éolien vaudois.
21.04.2021, 13:4522.04.2021, 06:16
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Plusieurs associations environnementales, dont Pro Natura, se sont opposées à un projet de parc de six éoliennes, prévu près de Sainte-Croix (VD) depuis quinze ans. Leur recours a été rejeté par le Tribunal fédéral. Il ouvre la voie au premier parc éolien du canton de Vaud.

Les juges de Mon Repos rejettent les préoccupations des organisations écologistes liées à la protection de la nature et du paysage. Ils rappellent que certaines atteintes aux biotopes dignes de protection sont admises par la législation sur l'environnement, à condition qu'elles soient inévitables, que le projet soit d'intérêt public et qu'il ne puisse pas être réalisé ailleurs.

La justice estime que le parc de Sainte-Croix, avec ses six éoliennes de 150 mètres, devrait produire entre 20 et 26 GWh par an. Le Conseil d'Etat vaudois rappelle que cela représente l’équivalent de la consommation d’environ 6100 ménages. Il remplit ainsi la condition de l'intérêt national. Le tribunal juge, par exemple, appropriées les mesures de protection des oiseaux, tel le contrôle radar permanent avec arrêt des hélices en période de forte migration.

«Ce parc permettra, dès lors, au Canton de Vaud d’accélérer ses efforts en vue d’une production énergétique décarbonée»
Le Conseil d’Etat vaudois

Projets en attente

Le verdict du TF à propos de Sainte-Croix était particulièrement attendu, sachant que d'autres projets éoliens vaudois sont en attente d'une décision de justice. Le parc du Mollendruz (12 éoliennes) se trouve aussi dans les mains du TF, tout comme celui de Sur Grati (6) dans la région de Vallorbe, ou encore EolJorat Sud (8), sur les hauts de Lausanne.

De son côté, le Tribunal cantonal vaudois a jusqu'ici rejeté les recours des associations environnementales. A une exception toutefois, le projet Eoljoux (7) dont les opposants ont obtenu gain de cause il y a un mois devant la justice vaudoise. (avec ats)

Grève pour le climat à Berne, en images

1 / 11
Grève pour le climat à Berne, en images
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'activiste chinoise Howey Ou fait une grève de la faim à Lausanne pour protester contre sa peine suite à l'évacuation de la ZAD du Mormont.

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Doit-on interdire la reconnaissance faciale en Suisse? «Il faut agir!»
Plus de 10 000 personnes ont signé une pétition demandant l'interdiction de la reconnaissance faciale automatisée dans les villes de Suisse. Quelle est la situation dans notre pays? Et, surtout, quelles sont les implications de cette technologie? Eléments de réponse.

Cette semaine, une pétition été remise aux autorités des vingt plus grandes villes de Suisse ainsi qu’aux chefs-lieux des cantons. Signée par 10 112 personnes, elle demande l'interdiction de la reconnaissance faciale automatique.

L’article