Suisse
Tourisme

Davos veut mieux intégrer les touristes juifs

The village of Davos where the World Economic Forum will take place is covered by snow in Davos, Switzerland, Saturday, Jan. 13, 2024. The annual meeting of the World Economic Forum is taking place in ...
Keystone

Davos veut mieux intégrer les touristes juifs

La station phare des Grisons a planché sur une série de mesures autour de l'accueil de la clientèle juive. Enjeux: améliorer la cohabitation avec la population locale et éviter les «malentendus».
04.07.2024, 11:3504.07.2024, 12:22
Plus de «Suisse»

La task force «processus de compréhension à Davos» s'est constituée pour ébaucher des solutions après l'apparition de différends entre certains hôtes et la population grisonne. En février, un restaurant d'altitude avait en effet refusé de louer du matériel de sport d'hiver aux touristes juifs.

C'est ainsi que tout a commencé 👇🏻

L'incident avait provoqué de fortes réactions et le gérant avait présenté des excuses. Il a expliqué avoir eu des problèmes «avec seulement une petite partie des clients juifs» et qu'il ne voulait «pas mettre tout le monde dans le même panier».

Recommandations en dix points

En collaboration avec la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI), le groupe de travail a élaboré dix mesures pour la garantie d'un respect mutuel. Parmi elles, l'ouverture d'un point de contact et d'information. Il est également prévu de réviser les brochures sur les règles de comportement pour les habitants et les hôtes.

Par ailleurs, des rabbins seront appelés à jouer un rôle de conseil. En cas de besoin, ils serviront de lien avec les organisations touristiques de Davos. Des contacts seront également pris à l'étranger pour créer un réseau qui permettra aux hôtes de s'informer avant leur venue en Suisse.

Lignes directrices

Il est aussi prévu d'élaborer des lignes directrices pour les acteurs du tourisme de Davos afin de les orienter sur la façon de traiter les hôtes étrangers. Le but visé est qu'ils soient tous traités sur pied d'égalité. La FSCI développera le projet de prévention «Likrat Public».

Il est également question d'approfondir l'étude de l'histoire juive. La population locale doit mieux connaître les limites de l'antisémitisme dans le cadre de manifestations.

Les coûts pour la mise en place des mesures sont pris en charge par les organisations touristiques, la commune de Davos et des donateurs externes.(vz/ats)

Ce voyage en Boeing a été une véritable angoisse
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le «détenu le plus célèbre de Suisse» a (encore) été libéré
Brian Keller se trouvait en détention préventive après avoir blessé un tiktokeur en avril dernier. Il vient d'être libéré, mais doit respecter certaines mesures. La procédure contre lui est toujours en cours.

Brian Keller a été libéré de la détention préventive. C'est ce qu'a annoncé mardi le Ministère public zurichois. Le tribunal des mesures de contrainte a accepté une demande de ses avocats. L'homme était de nouveau en prison depuis début mai.

L’article