DE | FR

Jugé pour discrimination raciale, Yvan Perrin a été acquitté

L'homme politique de l'UDC Yvan Perrin arrive a son proces discrimination raciale suite a un derapage sur Facebook ce mercredi 15 juillet 2020 a Neuchatel. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

L'UDC Yvan Perrin au Tribunal cantonal de Neuchâtel, mardi 7 septembre, lors de son procès en appel. Image: KEYSTONE

Le politicien UDC Yvan Perrin passait devant la justice neuchâteloise mardi pour avoir laissé des commentaires jugés haineux sur sa page Facebook. Il vient d'être acquitté.



L'ex-conseiller national et ex-conseiller d'Etat Yvan Perrin a été acquitté mardi soir par le Tribunal cantonal neuchâtelois de l'infraction de discrimination raciale. Le Ministère public, qui avait fait appel, n'exclut pas un recours au Tribunal fédéral.

La présidente du tribunal, Marie-Pierre de Montmollin, a déclaré dans son jugement qu'Yvan Perrin n'a pas le devoir de surveiller en permanence son compte Facebook.

Acquitté au «bénéfice du doute»

Quand il a appris que des commentaires litigieux avaient entraîné l'ouverture d'une instruction pénale, il a déclaré ne pas avoir voulu modifier les preuves et figer la situation pour aider la police dans son travail.Le tribunal l'a acquitté au «bénéfice du doute» car il n'a pas activement fait en sorte de maintenir des commentaires litigieux.

En juillet 2020, le politicien neuchâtelois avait déjà été acquitté de l'accusation de discrimination raciale par le Tribunal de police de Neuchâtel, mais le Ministère public a fait appel du jugement. Il avait requis une peine de 90 jours-amende avec sursis pendant deux ans et aux frais de la cause. (ats)

Et pendant que certains se battent au tribunal, d'autres s'endorment au musée...

1 / 8
Ils s'endorment au musée
source: https://stefandraschan.com/ / https://stefandraschan.com/
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les 11 cyberharceleurs de Mila connaissent désormais leur sort

Les onze jeunes poursuivis pour cyberharcèlement dans l'affaire Mila ont été condamnés à 4 à 6 mois de prison avec sursis. Un non-lieu a aussi été prononcé pour vice de procédure.

La sentence est tombée ce mercredi 7 juillet. Les onze jeunes jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de Mila après sa vidéo polémique sur l'Islam sont condamnés à 4 à 6 mois de prison avec sursis.

Un autre prévenu a bénéficié d'un vice de procédure et un dernier a été relaxé faute de preuves.

«On a gagné et on gagnera encore. Je ne veux plus jamais qu'on fasse culpabiliser les victimes», a affirmé Mila à la sortie du tribunal.

Plusieurs prévenus ont été condamnés en outre à verser à …

Lire l’article
Link zum Artikel