ciel clair-2°
DE | FR
1
Suisse
Ueli Maurer

Ueli Maurer ira au Qatar pour la Coupe du monde

Ueli Maurer ira au Qatar pour la Coupe du monde

Ueli Maurer ira au Qatar pour la controvers
Image: sda
Ni le président de la Confédération, Ignazio Cassis, ni Viola Amherd, la ministre de la Justice, n'ont annoncé leur présence au Qatar. Le conseiller fédéral démissionnaire Ueli Maurer ira.
01.11.2022, 16:1701.11.2022, 17:36

Ueli Maurer ira à la Coupe du monde de football au Qatar. C'est le seul conseiller fédéral qui a confirmé sa présence au grand raout, controversé pour des questions de respect des droits humains et du climat. La ministre des Sports Viola Amherd ne s'y rendra pas.

Les Départements fédéraux des finances (DFF) et de la défense et des sports (DDPS) ont confirmé ces informations à Keystone-ATS, suite à des articles parus mardi dans les journaux alémaniques de Tamedia et de CH Media.

Pour l'instant, aucun autre ministre n'a prévu de s'y rendre, a indiqué Ursula Eggenberger, porte-parole de la Chancellerie fédérale. Cela pourrait encore changer et dépendra des agendas des conseillères et conseillers fédéraux.

Viola Amherd soutiendra l'équipe de Suisse depuis chez elle, a précisé le DDPS. Le département n'a pas précisé pourquoi la ministre des Sports ne se rendait pas au Qatar.

Echanges intenses avec le Qatar

Ueli Maurer a lui planifié un voyage de travail à la fin novembre au Proche-Orient, a dit son chef de la communication Peter Minder. En conclusion de ce déplacement, Maurer suivra le match Suisse-Brésil, sur invitation de la Fédération suisse de football et de la Fifa.

Ueli Maurer, qui quittera le Conseil fédéral en décembre, s'est déjà rendu au Qatar en juillet 2021, puis en mars dernier. Les discussions ont alors notamment porté sur la livraison de gaz liquéfié à la Suisse, dans le contexte de la guerre en Ukraine. Le conseiller fédéral a aussi accueilli en septembre le ministre qatari des Finances, Ali bin Ahmed Al Kuwari, pour parler de questions énergétiques.

La grande question du boycott

La Coupe du monde de football a lieu du 20 novembre au 18 décembre. De nombreux appels au boycott ont été lancés. En Suisse, certaines villes ne veulent pas de fan-zones sur la voie publique.

Les ONG reprochent à l'Emirat de ne pas respecter les droits humains fondamentaux, notamment ceux des femmes. La situation des travailleurs émigrés a aussi été dépeinte à de nombreuses reprises comme lamentable. Des enquêtes journalistiques ont fait état de conditions de travail proches de l'esclavage. Le Qatar a depuis promis des améliorations.

La durabilité de cette Coupe du monde a également fait couler beaucoup d'encre. Le petit Etat du Golfe n'a aucune tradition footballistique et tous les stades ont dû être construits spécialement pour l'occasion. Des accusations récurrentes de corruption concernant l'attribution de cette Coupe au Qatar ont également fait la une des médias depuis des années. (sda/ats)

Quand Maurer dansait avec des «Teletubbies»

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les Verts: mobilisation pour le climat, non aux armes suisses pour l'Ukraine
Les Verts soutiennent à l'unanimité la loi sur la protection du climat. Le parti s'est également prononcé sur les sanctions contre les fortunes russes et l'exportation d'armes en Ukraine.

Il n'est plus possible de tergiverser face à la dérive climatique. Tel est le message délivré samedi, à Genève, lors de l'assemblée des délégués des Vert-e-s suisses, par le président de la formation écologiste Balthasar Glättli en cette année d'élections fédérales.

L’article