DE | FR

Voici les dernières mesures du Conseil fédéral face à la guerre en Ukraine

La Suisse durcit à son tour le ton à l'égard de la Russie suite à son intervention militaire en Ukraine.
La Suisse durcit à son tour le ton à l'égard de la Russie suite à son intervention militaire en Ukraine.Image: sda
Le Conseil fédéral a transmis vendredi ses dernières décisions concernant le conflit en Ukraine. Sanctions contre la Russie, approvisionnement en gaz, accueil des réfugiés: on fait le point.
04.03.2022, 15:4607.03.2022, 15:43

C'est décidé: la Suisse durcit à son tour le ton à l'égard de la Russie suite à son intervention militaire en Ukraine. Le Conseil fédéral reprend intégralement le paquet de sanctions édictées par l'Union européenne (UE) qui entrera en vigueur vendredi soir.

La Suisse prend également les devants pour s'assurer de son bon approvisionnement énergétique, en particulier l'hiver prochain. Et finalement, elle a décidé de faciliter l'accueil des réfugiés. Ceux-ci bénéficieront d'un statut spécial, le «statut S».

Voici le sommaire des décisions 👇

Interdiction d'exportation vers la Russie

Les exportations de biens à double usage vers la Russie seront désormais interdites - indépendamment de leur utilisation prévue ou de l’utilisateur final. Et cela concerne particulièrement:

  • Les biens qui contribuent au renforcement militaire et technologique de la Russie.
  • Les biens qui participent au développement du secteur de la défense et de la sécurité russe.
  • Les biens et services relevant du secteur pétrolier.
  • Les biens et les services liés aux assurances, travaux de réparation, inspections ou encore services de courtage.

Interdiction de financement et de commerce avec la Russie

La Suisse interdit également toute assistance technique à la Russie, ainsi que le courtage et l’octroi de moyens financiers. Fournir tout financement public ou une aide financière à la Russie sera ainsi prohibé.

Il ne sera plus non plus autorisé d'échanger des titres, des prêts ou d'accepter des dépôts.

Les transactions avec la Banque centrale de Russie sont également interdites - cela inclut le réseau international de communication SWIFT.

Gels des avoirs des proches de Poutine

Le Conseil fédéral a aussi décidé de s'aligner sur la liste de l'UE des personnes ayant les liens étroits avec le président russe. Lesquelles verront leurs biens gelés sur le territoire suisse.

Approvisionnement en gaz

Selon l’état des connaissances actuelles, l’approvisionnement énergétique de la Suisse est assuré pour cet hiver, malgré un niveau des prix élevé.

Toutefois, pour prévenir tout risque pour l'hiver prochain, le Conseil fédéral veut veiller à ce que l’industrie gazière suisse puisse se procurer:

  • Du gaz;
  • Des capacités de stockage de gaz;
  • Du gaz naturel liquéfié (GNL);
  • Et des capacités de terminaux.

Et ce, le plus rapidement possible.

Il subsiste toutefois un certain risque résiduel en cas de défaillances majeures imprévues de centrales électriques ou d’une importante vague de froid prolongée, ainsi que dans l’hypothèse d’un arrêt des livraisons de gaz russe en Europe.

Statut spécial pour les réfugiés ukrainiens

Alors que plus d'un million d'Ukrainiens ont déjà fui leur pays, le Conseil fédéral s’attend à ce que des réfugiés viennent chercher la protection en Suisse. Il a donc décidé d'activer le statut de protection S pour les réfugiés qui permet d'obtenir rapidement un droit de séjour en Suisse. C'est la première fois que ce statut est activé depuis sa création en 2001.

Ce statut offre aux réfugiés plusieurs droits:

  • Séjourner en Suisse pendant au moins un an, avec possibilité d'un prolongement.
  • Faire venir des membres de sa famille.
  • Continuer de voyager dans l’espace Schengen après 90 jours.
  • Exercer une activité lucrative à l’issue d’une période d’un mois déjà.

Une fois le statut de protection obtenu, les réfugiés pourront être hébergés directement dans les cantons. Ils peuvent aussi être logés chez des particuliers.

Cette dernière décision doit encore être validée par les cantons. (mbr)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En Ukraine, voici comment les civils affrontent les soldats russes

Plus d'articles sur la Suisse et la guerre en Ukraine

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

A quoi ressemblerait une attaque nucléaire sur la Suisse?

Link zum Artikel

La Suisse reste neutre, mais sauve ses fesses in extremis

Link zum Artikel

Ces riches touristes russes qui vont devoir quitter les stations de ski suisses

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse estime qu'elle a fait (presque) tout juste avec les réfugiés
L'accueil des réfugiés ukrainiens en Suisse, quoiqu'imparfait, a été efficace. C'est, en substance, ce qu'affirme le Département de justice et police (DFJP) dans un premier bilan de la gestion de cette crise historique.

La guerre en Ukraine a provoqué l'exil de plus de six millions de personnes. C'est le plus grand mouvement de fuite en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, souligne vendredi le Département de justice et police (DFJP). De plus, il est extrêmement rapide. Près de 50 000 réfugiés sont arrivés en Suisse en moins de trois mois. C'est davantage que durant toute la crise du Kosovo en 1999.

L’article