DE | FR

L'UDC Roger Köppel aurait-il violé le secret de fonction? La justice enquête

Roger Köppel.
Roger Köppel.Image: keystone
Le Ministère public de la Confédération s'intéresse de près au conseiller national zurichois. Il aurait divulgué des informations secrètes dans le contexte de la guerre en Ukraine.
02.04.2022, 12:1503.04.2022, 09:51

Le conseiller national Roger Köppel (UDC/ZH) est dans le viseur du Ministère public de la Confédération (MPC). En cause: des propos tenus sur sa chaîne vidéo Weltwoche Daily au sujet de confiscations présumées de montres suisses de luxe par le Kremlin à Moscou.

L'information proviendrait d'une note confidentielle du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) aux parlementaires fédéraux. Il s'agit d'une éventuelle violation du secret de fonction, a indiqué samedi le MPC à Keystone-ATS, confirmant une information des journaux alémaniques Tamedia.

Aucune plainte n'a, toutefois, été déposée jusqu'à présent. Le MPC a expressément rappelé que la présomption d'innocence s'applique, comme toujours.

Retour sur l'affaire en question

Il y a une dizaine de jours, le Zurichois avait rapporté sur sa chaîne vidéo une perquisition qui aurait été effectuée dans la filiale moscovite de l'horloger suisse Audemars Piguet. Le Blick avait écrit, en début de semaine, que Roger Köppel – qui est membre de la Commission de politique extérieure du National –, s'était appuyé sur une note d'information confidentielle du DFAE. Le député avait alors réfuté avoir violé le secret de fonction.

Une deuxième affaire

Dimanche dernier, la NZZ am Sonntag avait écrit que des agents des services secrets russes FSB avaient perquisitionné le 22 mars les locaux de la filiale locale de la manufacture horlogère suisse de la Vallée de Joux. Le journal se référait à trois sources qui avaient confirmé la note confidentielle. Le MPC a précisé, samedi, qu'il examine également s'il faut envisager des suites pénales dans ce contexte.

Les montres de luxe, valant plusieurs millions de francs, auraient été confisquées comme contre-mesure aux sanctions contre la Russie. Dimanche dernier, le Département fédéral des Affaires étrangères n'avait pas voulu commenter de cas individuels. (jah/ats)

Témoignage d'une famille de réfugiés en Suisse

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

«Les Russes veulent faire tomber l'Est pour mieux revenir sur Kiev ensuite»

Link zum Artikel

Le dégel dévoile les cadavres des soldats russes et c'est un problème

Link zum Artikel

Kiev séduit les déserteurs russes en masse, mais Moscou a une riposte

Link zum Artikel

Comment Poutine met en scène son «chien sanguinaire» en Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mauvaise nouvelle pour Ahmerd: les anti F-35 ont recueilli 100 000 signatures
Les F-35 continuent de faire grincer des dents. L'alliance de gauche a réussi à récolter les signatures nécessaires pour son initiative en moins de neuf mois.

L'alliance de gauche a récolté 100 000 signatures pour son initiative visant à interdire l'achat des avions de combat F-35. Elle espère déposer le texte durant l'été.

L’article