DE | FR

Gothard: 22 kilomètres de bouchons vous attendent ce vendredi

Image: sda
A 04h00 vendredi, le temps d'attente aux portes du Gothard était d'une heure et vingt minutes, selon le TCS. Une heure plus tard, il est passé à une heure et 50 minutes.
15.04.2022, 08:5716.04.2022, 11:44

Jamais encore ce siècle les automobilistes n'ont dû patienter autant devant l'entrée nord du tunnel du Gothard un Vendredi saint. Au plus fort de la journée en début d'après-midi, Viasuisse a mesuré 22 km en direction du sud. A 17h00, la file était encore de 16 km.

Selon la centrale routière, cet embouteillage, avec près de trois heures et demie d'attente, est même le 2e plus long à cette date. Seul un Vendredi saint de 1998 a mis la patiente des automobilistes davantage à l'épreuve, avec 25 km de bouchon. Mais ce printemps-là, la Suisse avait connu un violent retour de l'hiver avec ses conséquences sur les routes.

Cette année, les Suisses et la population du nord de l'Europe semblent avoir un grand besoin d'évasion après deux années de restrictions de déplacement dues à la pandémie. Et cela s'est remarqué sur la densité de la circulation dès le week-end dernier, avec 14 km le samedi des Rameaux.

Et cette semaine, déjà dans la nuit du jeudi à vendredi, la longueur des bouchons n'est jamais descendue en dessous de 8 kilomètres.

Quelques conseils

L'Office fédéral des routes (OFROU) a donc recommandé aux voyageurs venant de l'ouest de la Suisse de passer par le Valais, c'est-à-dire par le chargement des voitures au Löschberg, ou par le tunnel du Grand-Saint-Bernard, comme itinéraire alternatif supplémentaire vers l'Italie.

Selon Mme Roelli, le volume de trafic sera élevé cette année, même en comparaison avec la période précédant la pandémie. En 2020, les autorités avaient déconseillé les voyages vers le Tessin en raison de la situation pandémique tendue dans ce canton, et il n'y a pas eu d'embouteillages à Pâques.

Il est difficile d'estimer quand le trafic sera à nouveau fluide, selon Viasuisse. Avant la pandémie, la longueur maximale des bouchons était enregistrée le Vendredi saint entre 08h00 et 15h00, selon Mme Roelli. En 2019, le trafic devant le portail nord du Gothard avait repris un cours quasiment normal le Vendredi saint dès 19h00 environ.

Des températures estivales

Un temps estival est attendu au Tessin pour le week-end pascal. Le mercure a dépassé jeudi pour la première fois de l'année, les 25 degrés à Biasca, a indiqué jeudi MeteoNews. SRF Meteo prévoit même 26 degrés par endroits samedi. Dimanche et lundi, les températures devraient légèrement baisser malgré le soleil.

Pour lundi, Viasuisse s'attend à des bouchons sur la route des retours en direction du nord entre 12h00 et 21h00. Pour éviter une longue attente, elle conseille de traverser le tunnel du Gothard tôt le matin ou le soir après 22h00. (ats/chl)

Les abris antiato­miques – un phénomène suisse

1 / 8
Les abris antiato­miques – un phénomène suisse
source: wikimedia/kecko
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Déçus des élections, les étudiants bloquent la Sorbonne

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
De l'armée à Instagram: Berne a déjà tout prévu sur le don d'organes
Le peuple suisse a accepté d'introduire le principe du consentement présumé pour le don d’organes, le 15 mai. Cela nécessite maintenant une vaste campagne d'information et les plans sont déjà prêts.

«Voulez-vous faire don de vos organes après votre mort ?» C'est précisément la question qui se posait à tous les citoyens suisses le 15 mai. Et le peuple a approuvé la modification de la loi sur la transplantation, toute personne ne souhaitant pas faire don de ses organes après sa mort devra s'inscrire dans un registre pour dire qu'il refuse le don.

L’article