DE | FR
Bild

La capacité de discernement de l'ado suffit pour autoriser la vaccination Image: Shutterstock

Pas besoin de l'accord des parents pour se faire vacciner

A Fribourg, le tribunal cantonal a refusé le recours d'un couple qui contestait l’injection du vaccin aux jeunes de 12 à 15 ans.



Non, les ados qui souhaitent se faire vacciner n'ont pas à demander l'accord de leurs parents avant. Cela serait contraire aux dispositions de droit international en matière de droits de l’enfant, estime le Tribunal cantonal fribourgeois qui a rejeté le recours d'un couple demandant l’arrêt définitif de la campagne de vaccination envers les mineurs.

Le principal argument des recourants? Les jeunes ne couraient «qu’un risque de santé infime en cas d’infection par le Covid-19» rapporte le quotidien La Liberté. Le couple s'est dit par ailleurs heurté du fait que la décision du canton permettait théoriquement à leurs deux filles de se faire vacciner sans consentement parental.

Le discernement de l'ado suffit

Dans un arrêt publié sur internet, les juges précisent que même si la vaccination est une intervention médicale constituant une atteinte à l’intégrité physique d’une personne, un adolescent est tout à fait capable de consentir seul à un traitement médical.

«En exigeant que les enfants entre 12 et 15 ans doivent demander l’accord de leurs parents pour se faire vacciner, les recourants tentent de priver les adolescents d’un droit qu’ils réclament pour eux-mêmes»

Tribunal cantonal fribourgeois

Le Tribunal conseille toutefois aux ados de discuter du sujet avec une personne de référence adulte et de se faire accompagner.

(hkr)

Manif à Genève contre la Loi Covid

1 / 7
Manif à Genève contre la Loi Covid
source: watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'interviews sur le Covid:

«Arrêtons de collecter partout des virus et d'en faire n’importe quoi»

Link zum Artikel

Vous n'y comprenez plus rien au variant Delta? On décortique

Link zum Artikel

«On entend très peu la majorité silencieuse qui fait confiance au vaccin»

Link zum Artikel

Les jeunes face au Covid: une génération sacrifiée? «Non, ce serait exagéré»

Link zum Artikel

La situation «dramatique» dans les Antilles expliquée en 3 points

En Guadeloupe, où un test sur quatre est positif, un nouveau confinement a été annoncé. La Martinique, également très touchée, a fait de même.

Pour Emmanuel Macron, la situation sanitaire dans les Antilles françaises est «dramatique». En Martinique et en Guadeloupe, face à la hausse des infections, un confinement strict a été imposé. Le ministre de la santé Olivier Véran va d'ailleurs se rendre dans la région ce jeudi.

Dans les deux îles antillaises, les chiffres Covid explosent depuis début juillet. En Guadeloupe, le taux d'incidence est de 1900 malades pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, en Suisse, il s'élève …

Lire l’article
Link zum Artikel