DE | FR

Ces graphiques sur le vaccin sont partout, mais savez-vous les lire?

Image: Shutterstock/watson
Sur les réseaux sociaux et dans les médias, les graphiques cherchant à prouver l'efficacité de la vaccination contre le Covid se multiplient. Mais qu'est-ce que leurs courbes dévoilent réellement? Et comment les interpréter?
01.08.2021, 11:5827.10.2021, 18:17

Alors que partout dans le monde les infections quotidiennes repartent à la hausse, une question se fait de plus en plus pressante: la vaccination a-t-elle un impact sur la pandémie? Depuis quelques jours, de nouveaux graphiques permettant d'analyser l'efficacité des deux doses sont mis en avant dans les médias et sur les réseaux sociaux, pour tenter de trancher le débat.

Déjà, comment lire
ces graphiques?

A moins d'être passionné de mathématiques, difficile d'interpréter ces courbes. On a donc tenté de les décrypter pour vous.

Tout d'abord, le graphique se compose de deux parties en miroir. Le nombre de cas détectés par jour (en haut) et le nombre de nouveaux décès quotidiens (en bas). A noter que l'échelle des deux courbes n'est pas la même. Dans l'article du Temps, par exemple, la courbe des cas montre les infections pour 100 000 habitants, alors que l'autre met en avant les décès pour 4 millions d'habitants.

Si l'échelle change, c'est pour une raison toute simple: augmenter la lisibilité de ces diagrammes.

Alors que signifient
ces courbes?

Le but de l'opération est de pouvoir comparer facilement les deux courbes. De cette manière, il est possible de voir si, et à quel point, l'évolution du nombre de cas entraîne une hausse de la mortalité. Ce qu'on cherche à savoir, en clair, c'est: Y a-t-il un lien direct entre le nombre d'infectés et le nombre de décès?

D'après ces graphiques, ce n'est pas le cas. Contrairement à la situation que nous avons connue en 2020, désormais une hausse des cas ne semble plus se traduire par une hausse des morts dans les pays fortement vaccinés. Les diagrammes permettraient donc de «démontrer l'efficacité» de la vaccination, écrit par exemple Le Temps.

Le Monde, qui s'est servi de graphiques similaires, explique:

«Les courbes de mortalité ne suivent plus la même trajectoire que les courbes de contaminations, comme c’était le cas lors des précédentes vagues»

Selon le quotidien français, «cela s’explique indéniablement par l’importance des taux de vaccination, qui permet de limiter le nombre de cas graves, et donc les décès». Les graphiques relatifs à la Suisse et à la France, réalisés par nos collègues de watson Zurich, le montrent assez clairement:

Pour la Suisse:

Image: watson

Pour la France:

Image: watson

Un autre argument pour confirmer l'efficacité de la vaccination? Ce graphique concernant la situation en Tunisie, pays qui connaît un taux de vaccination plus faible:

Image: watson

Vous avez réussi à le décortiquer? Ce coup-ci, les deux courbes tunisiennes montrent – comme dans les autres pays où le taux d'immunisation est encore très bas – que l'explosion du nombre de cas s'accompagne d'une hausse de la mortalité. (asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le vaccin

La Suisse devra-t-elle imposer la vaccination sans le dire?

Link zum Artikel

Pourquoi l'initiative «contre la vaccination obligatoire» va aboutir

Link zum Artikel

Le statut vaccinal, c'est le nouveau critère des rencontres en ligne

Link zum Artikel

Cher OFSP, soyez plus cohérent et ne jouez plus avec nos nerfs

Link zum Artikel
La Suisse se prépare à affronter la grippe aviaire
La grippe aviaire guette la Suisse. Après la détection d'un premier cas dans le pays, des mesures de protection à l'échelle nationale ont été décrétées pour empêcher sa propagation.

L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a décidé d'agir. C'est un cas de grippe aviaire, détecté la semaine dernière dans le canton de Zurich chez un éleveur amateur détenant des volailles, qui a alarmé les autorités.

L’article