Suisse
Variole du singe

Variole du singe: Berne réfléchit à l'achat centralisé de vaccins

Berne réfléchit à l'achat centralisé de vaccins contre la variole du singe

La centralisation l'achat d'un vaccin contre la variole du singe ne serait possible seulement si Swissmedic donne son feu vert à l'utilisation du produit. Or, pour l'heure, aucune demande n'a été faite.
04.08.2022, 11:2704.08.2022, 11:56
Plus de «Suisse»

La question de savoir si le vaccin contre la variole du singe sera soumis à une procédure d'examen en continu dépendra de la situation épidémiologique, a précisé l'institut des produits thérapeutiques jeudi, interrogé par Keystone-ATS. Ce même examen n'est prévu pour l'instant que pour le vaccin contre le Covid-19, souligne-t-il.

L'extension d'un vaccin déjà approuvé par l'UE

La Commission européenne a déjà approuvé l'extension du vaccin Imvanex contre la variole du singe. Ce produit est approuvé dans l'UE depuis 2013, pour la prévention de la maladie de la variole.

Au total, 304 cas de variole du singe ont été confirmés en Suisse, selon les chiffres publiés mercredi soir par l'Office fédéral de la santé publique. La maladie n'a pas encore atteint le niveau épidémique ou pandémique, mais elle est soumise à déclaration obligatoire et surveillée depuis le 21 mai. (ats/sia)

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Sans mon mari, je serai pauvre à la retraite»: elle raconte son combat
Kerstin M. travaille depuis des années dans le commerce de détail, où les employées à bas salaire sont majoritairement des femmes. Son histoire rappelle pourquoi il est important de «faire du bruit».

Kerstin M. se rend toujours au travail en vélo électrique. Sauf en hiver, où elle prend le bus. Ni elle ni son mari n'ont de voiture. Par mesure d'économie. Commerçante de détail de formation, cette femme de 54 ans exerce un métier typiquement féminin et peu rémunéré. Sur les quelque 300 000 emplois du secteur en Suisse, plus de 80% sont occupés par des femmes.

L’article