DE | FR
Le concept de discrimination et de violence à l'égard des femmes indiennes.

Image: Shutterstock

Lausanne déconstruit les idéologies racistes

La 15ème semaine d'actions contre le racisme, organisée dans la capitale vaudoise jusqu'au 23 mars, cherche à mieux comprendre les origines du concept de race utilisé à des fins de domination. Voici le programme.



«Mécanismes racistes». Derrière cet intitulé, un programme pensé par la Ville de Lausanne et son Bureau lausannois pour les immigrés, qui se penche sur les «stéréotypes, croyances et autres idéologies ayant instrumentalisé le concept de race à des fins de domination».

Un programme pour tous les goûts

Qu’est-ce qui fait naître la discrimination? Sur quoi les croyances et comportements à caractère raciste sont-ils basés? Comment ces pensées ont-elles influencé et façonné notre monde actuel et celui d’autrefois? Voilà les questions auxquelles cette nouvelle édition tente de répondre. Pour ce faire, de nombreuses activités, en présentiel, mais aussi en ligne, seront offertes:

(ats/mndl)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Les cas Covid explosent et des millions d'Indiens continuent la fête

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La justice vaudoise se fait taper sur les doigts pour espionnage

Ecoutes et localisations illicites: les autorités vaudoises ont bâclé une enquête internationale sur un trafic de stupéfiants.

Pose de balises GPS, micros dans des voitures et écoutes téléphoniques dans plusieurs pays européens: le Parquet vaudois subit l'ire du Tribunal fédéral (TF) pour avoir commis de nombreuses fautes dans une enquête pour trafic de drogue.

Les enquêteurs n'ont pas demandé d'autorisation aux différents pays dans lesquels ils souhaitaient obtenir des données. Le TF a jugé cette manière d'agir inacceptable et ordonné la destruction des éléments de preuve.

Le TF souligne que la justice vaudoise, même si …

Lire l’article
Link zum Artikel