beau temps-5°
DE | FR
2
Suisse
voiture

Vaud: comment trouver l'identité d'un chauffeur selon sa plaque

Vous pourrez bientôt identifier les Vaudois grâce à leur plaque

Dès le mois d'avril 2022, il sera possible de chercher gratuitement l'identité et les coordonnées d'un conducteur vaudois à partir de son numéro de plaque.
05.01.2022, 12:0405.01.2022, 12:26
Margaux Habert
Suivez-moi

Trouver l'identité d'un Vaudois sur la base de son numéro de plaque, ce sera bientôt possible! Et ce, sans devoir faire une demande officielle (qui coûte actuellement 20 francs) ou passer officieusement par un proche qui travaille au Service des automobiles et de la navigation (SAN).

Dès le 4 avril prochain, via ce lien, vous pourrez ainsi retrouver les coordonnées de la motarde qui vous paraissait fort sympathique sous son casque ou du c** de chauffard qui vous a frôlé à grande vitesse sans s'excuser.

GIF animéJouer au GIF
Image: giphy

Jusqu'à 5 recherches par jour

Les détenteurs de véhicule qui ne souhaitent pas être identifiés peuvent en faire la demande. Le SAN communiquera les nom, prénom et adresse du détenteur si ses données ne sont pas protégées. Le Service des Autos met, toutefois, quelques limites: il ne sera possible d'effectuer que... cinq demandes par jour.

Et les Vaudois, c'est quoi leur spécialité?

Vous l'avez déjà collée?

Juste pour le plaisir: 20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.

1 / 23
20 photos qui prouvent qu'humainement, c'est un fail.
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Un véhicule à surveiller de près...

Vidéo: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Voici comment les Suisses devraient se nourrir en 2030
Si la Suisse veut atteindre les objectifs de durabilité de l'Organisation des nations unies (ONU), il y a encore beaucoup à faire en matière d'alimentation. Des chercheurs montrent comment notre consommation devrait évoluer.

Deux cent cinquante grammes de légumes, presque autant de fruits, 50 grammes de viande maximum par jour et nettement moins de lait et de yaourts. Voici le régime alimentaire que propose le comité scientifique réuni autour de Lukas Fesenfeld, du Centre de recherche sur le climat de l'Université de Berne. «C'est la seule façon d'atteindre les objectifs de durabilité de l'ONU», a-t-il déclaré la semaine passée devant les médias. Le statu quo n'est pas une option:

L’article