DE | FR
Le «purple drank» est une boisson comportant du sirop ou des comprimés codéinés à visée psychotrope.
Le «purple drank» est une boisson comportant du sirop ou des comprimés codéinés à visée psychotrope.Image: Shutterstock

Les jeunes ne pourront plus se droguer au sirop pour la toux

Les antitussifs contiennent de la codéine et de la dihydrocodéine ou du dextrométhorphane. Ces principes actifs sont considérés comme des substances psychoactives.
28.04.2021, 12:0628.04.2021, 15:52

Des sirops antitussifs contenant de la codéine ou de la dextrométhorphane ne peuvent être délivrés que sur ordonnance d'un médecin en raison de leurs effets psychoactifs. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a pris cette décision dans deux arrêts pilotes.

Selon Swissmedic, les deux préparations sont utilisées comme drogues récréatives, en particulier par les adolescents et les jeunes adultes.

Le TAF a examiné la reclassification de ces substances et les a placés dans la catégorie «remise B», en d'autres termes, délivrés uniquement par des professionels de la santé. Dès lors, il n'est plus envisageable d'autoriser leur remise par un droguiste, qui n'appartient pas, par définition, au personnel médical.

Les antitussifs de la marque Makatussin contiennent de la codéine et de la dihydrocodéine en concentrations réduites; dans le cas du sirop Calmerphan-L, il s'agit du dextrométhorphane. Ces principes actifs sont considérés comme des substances psychoactives.

Deux produits dangereux

  • Concernant le sirop Calmerphan-L, le TAF constate que l'abus d'antitussifs contenant du dextrométhorphane est une problématique discutée depuis des années par les experts et les médias. La communauté scientifique a publié de nombreux articles, très documentés, sur ce principe actif. Il est prouvé qu'un surdosage peut provoquer des hallucinations ou une perte des fonctions motrices, et constitue donc un danger pour la santé.
  • Dans le cas des produits Makatussin, dont le principe actif est la codéine - qui peut être, selon les circonstances, métabolisée en morphine dans l'organisme -, un surdosage peut induire un effet d'euphorie et entraîner un arrêt respiratoire. Divers rapports de presse indiquent que les deux antitussifs, parfois combinés à d'autres substances, sont utilisés comme stupéfiants.

(ats)

Arrêtez la drogue, faites du surf!

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mad Pride: des centaines de personnes défilent contre la stigmatisation
La Mad Pride s'est tenue samedi à Berne. Plusieurs centaines de personnes y ont participé pour parler des maladies mentales.

Plusieurs centaines de personnes ont marché samedi après-midi à la Mad Pride nationale à Berne. Ce défilé coloré, dont le slogan était «Amène ton oiseau», doit contribuer à déstigmatiser les maladies psychiques.

L’article