DE | FR

Avec Omicron, la fermeture des écoles en Suisse est à nouveau une option

Image: KEYSTONE/Ti-Press
Pour une des responsables de l'instruction publique en Suisse, des fermetures d'écoles ne peuvent plus être exclues si le nombre d'infections est trop élevé.
04.01.2022, 04:3704.01.2022, 06:53

La présidente de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), Silvia Steiner, n'exclut pas la fermeture ponctuelle d'établissements scolaires en cas de nombre élevé d'infections de coronavirus.

Dans un entretien publié lundi soir sur srf.ch, la présidente de la CDIP évoque une période exigeante pour les écoles, alors que certains cantons ont repris les classes lundi:

«Les écoles étaient très bien préparées et en bonne voie jusqu'à présent, selon la responsable, mais nous ne savons pas comment la situation va évoluer»
Silvia Steiner

Pour expliquer pourquoi les écoles suisses ne misent pas toutes sur des mesures uniformes pour lutter contre le Covid-19, la présidente de la CDIP souligne que chaque situation est très différente.

Si dans les villes, les tests de masse sont bien acceptés, il existe aussi des régions où la résistance est énorme et «où la pression se décharge sur les écoles et les enseignants», selon Silvia Steiner:

«Des fermetures ponctuelles d'écoles ne peuvent pas être exclues si le nombre d'infections est très élevé dans certains établissements et si des enseignants sont également affectés. Un scénario toutefois à envisager dans le pire des cas.»

Les tests sont une bonne chose, mais ne sont qu'une partie d'un «ensemble de mesures», estime encore la politicienne. Les écoles dépendent en outre de l'obtention «relativement rapide» des résultats des tests. (ats)

Un peu de légèreté... aérienne: Il s'envole à dix mètres au-dessus du sol à cause d'une rafale de vent

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Du CHUV aux HUG, les hôpitaux sont des nids à infections Covid
En rentrant d'un séjour à l'hôpital, vous ramènerez peut-être le Covid dans vos valises. Avec un taux d'infection de 20% de ses patients au variant Omicron, le CHUV se situe entre les HUG (30%) et Neuchâtel (15%). Comment expliquer ces contaminations en milieu hospitalier? Voici quelques pistes.

Après les transports en commun, les magasins bondés, les petits espaces mal aérés, l'un des endroits où vous pourrez attraper Omicron, c'est l'hôpital. En effet, selon 24 heures, un tiers des patients ont contracté le Covid au sein des HUG et 20% ont été contaminés au CHUV. Comment attrape-t-on le Covid dans le cadre hospitalier et faut-il s'en inquiéter?

L’article