DE | FR
Amendes Covid: vous habitez peut-être dans les cantons les plus sévères. watson

Exclusif

16 000 dénonciations et amendes Covid distribuées en Suisse romande

16 000 amendes et dénonciations ont été distribuées rien que par les cantons romands lors des deux vagues de pandémie de Covid. Spoiler: le canton de Vaud est le plus sévère.



Tenez-vous bien: les polices romandes ont distribué depuis mars 2020 plus de 10 000 amendes pour violation des mesures de lutte contre le coronavirus. En y ajoutant les différentes dénonciations aux Ministères publics ou pour des infractions aux règlements communaux, ce chiffre se monte à près de 16 000.

Amende versus dénonciations

Une amende d'ordre est une sanction pécuniaire dans le cadre d'une procédure simplifiée. C’est une forme de jugement par anticipation qui s'appuie sur la loi fédérale sur les amendes d'ordre et les ordonnances fédérale et cantonale d'application. Quand la police ne donne pas elle-même une amende d’ordre, elle peut dénoncer le cas au Ministère public et c’est une procédure ordinaire qui s’engage. Si la culpabilité est établie, il prononce alors une sanction.

Pour établir une comparaison entre les cantons, watson a d'abord récolté les données auprès des polices cantonales en chiffres absolus (à découvrir sur la carte ci-dessous en passant votre doigt/souris sur les cantons), avant de les ramener à 100 000 habitants, afin d'établir une comparaison.

La carte 👇👇👇

Qui est le plus sévère en Suisse romande?

Voici le classement, selon le nombre d’amendes et dénonciations rapportées pour 100 000 habitants:

  1. Vaud : 834
  2. Jura: 791
  3. Valais: 759
  4. Neuchâtel: 721
  5. Genève: 641
  6. Fribourg: 437

Pourquoi ces amendes?

Les raisons de ces amendes, selon les polices cantonales?

Lors de la récolte des données, le canton de Vaud nous a aussi informés avoir rappelé à 2500 reprises la loi à des contrevenants, sans pour autant distribuer d’amendes.

Et ça rapporte gros?

Impossible de répondre d'une manière définitive à cette question. Les prescriptions ont évolué au fil de la pandémie et des mesures de lutte contre le virus. Les amendes allaient de 50, 100, 200 à 500 francs. A la louche, les amendes Covid ont rapporté entre 800 000 francs et 8 millions de francs aux caisses publiques.

Les anecdotes croustillantes

Voici une petite compilation d'anecdotes puisées dans la presse romande:

Nos derniers articles sur le coronavirus

Intempéries dans le canton de Neuchâtel

1 / 10
Intempéries dans le canton de Neuchâtel
source: sda / laurent gillieron
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Genève n'ouvre pas encore la vaccination à tous

A Genève, la vaccination des personnes âgées de 45 ans et plus reste la priorité. Pour le moment.

Genève ne compte pas, dans l'immédiat, ouvrir la vaccination contre le Covid-19 aux jeunes catégories d'âge, comme l'ont décidé les cantons de Vaud, du Jura et du Valais. Pour l'instant, seuls les plus de 45 ans peuvent obtenir un rendez-vous au bout du lac, ont fait savoir, vendredi, les autorités sanitaires.

«Le but premier de vacciner les plus âgés a été de diminuer le nombre de décès», a expliqué la pharmacienne cantonale genevoise, Nathalie Vernaz-Hegi. Cet objectif a été atteint. …

Lire l’article
Link zum Artikel