Suisse
Exclusif

16 000 dénonciations et amendes Covid distribuées en Suisse romande

Amendes Covid: vous habitez peut-être dans les cantons les plus sévères. watson
Exclusif

16 000 dénonciations et amendes Covid distribuées en Suisse romande

16 000 amendes et dénonciations ont été distribuées rien que par les cantons romands lors des deux vagues de pandémie de Covid. Spoiler: le canton de Vaud est le plus sévère.
28.06.2021, 05:5012.07.2021, 10:07
Plus de «Suisse»

Tenez-vous bien: les polices romandes ont distribué depuis mars 2020 plus de 10 000 amendes pour violation des mesures de lutte contre le coronavirus. En y ajoutant les différentes dénonciations aux Ministères publics ou pour des infractions aux règlements communaux, ce chiffre se monte à près de 16 000.

Amende versus dénonciations

Une amende d'ordre est une sanction pécuniaire dans le cadre d'une procédure simplifiée. C’est une forme de jugement par anticipation qui s'appuie sur la loi fédérale sur les amendes d'ordre et les ordonnances fédérale et cantonale d'application. Quand la police ne donne pas elle-même une amende d’ordre, elle peut dénoncer le cas au Ministère public et c’est une procédure ordinaire qui s’engage. Si la culpabilité est établie, il prononce alors une sanction.

Pour établir une comparaison entre les cantons, watson a d'abord récolté les données auprès des polices cantonales en chiffres absolus (à découvrir sur la carte ci-dessous en passant votre doigt/souris sur les cantons), avant de les ramener à 100 000 habitants, afin d'établir une comparaison.

La carte 👇👇👇

1 / 10
Intempéries dans le canton de Neuchâtel
partager sur Facebookpartager sur X
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
UBS a identifié le gros défaut de Credit Suisse
Deux cultures, deux récits: UBS et le Credit Suisse interprètent très différemment les prises de risque de la banque disparue.

Les histoires marquent la perception de la réalité. Et l'une des histoires les plus entendues est la suivante: un conseil d'administration incompétent et une direction téméraire ont précipité le Credit Suisse dans l'abîme en réalisant des opérations hasardeuses à l'étranger.

L’article