Divertissement
Cinéma

«Spider-Man: across the Spider-verse»: critique d'un film trop cool

Spider-Man/Miles Morales (Shameik Moore) in Columbia Pictures and Sony Pictures Animations’ SPIDER-MAN™: ACROSS THE SPIDER-VERSE.
Miles Morales va vous plonger au coeur du Spider-verse Sony Pictures Animation

Voici le film d’animation le plus cool de l’année

La suite de l'excellent Spider-Man: new generation est sur nos écrans depuis mercredi. La question se pose donc: Spider-Man: across the Spider-verse tisse-t-il sa toile plus loin que son prédécesseur? Voici notre avis.
02.06.2023, 19:1017.06.2023, 18:56
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Dans le giron balisé du blockbuster d’animation consistant à faire parler des animaux facétieux et dans le genre de plus en plus soporifiques des superhéros qui sauvent le monde, Spider-Man: new generation a fait l'effet d'une bombe. Sorti d'un chapeau en 2018 sans que personne ne l'attende au tournant, il chamboula totalement le monde du cinéma d'animation et pulvérisa des records, y compris musicaux, puisque le morceau Sunflower de Swae Lee et Post Malone, qui fait partie de la bande originale du film, est toujours le morceau le plus certifié aux Etats-Unis.

Ce qui rendit Spider-Man: new generation si unique en son temps fut son visuel qui troquait le photoréalisme à la Pixar pour les codes de la bande dessinée et de l'illustration, se créant ainsi une identité jamais vue jusqu'ici. Une prise de risque qui s'avéra payante puisque le film fut récompensé d'un Oscar en 2019. Le parti pris visuel de Sony Animation Studios a révolutionné l'industrie au point de pousser d'autres studios créatifs à s'affranchir des standards établis depuis une vingtaine d'années.

Ainsi, le long-métrage a été une véritable source d'inspiration pour d'autres, que ce soit pour Le chat potté 2: la dernière quête dernièrement ou les prochaines aventures des Tortues Ninjas qui sortiront cet été. Le cinéma des images animées cherche désormais la singularité.

Forcément, sa suite, Spider-Man: across the Spider-verse arrive avec un grand pouvoir qui implique de grandes responsabilités: reproduire la maestria du premier volet et tenter de la transcender sans crouler sous le poids de ses ambitions.

La bande-annonce ici 🤘

Vidéo: watson

C'est donc ça le multivers?

Miles Morales est un personnage de Comics créé par Marvel en 2011 afin de répondre à la diversité de notre époque. En effet, dans la Maison des Idées, il y a un superhéros pour chaque minorité (Marvel, dans le wokisme depuis 1939). Ainsi, comme vous pouvez le deviner, nous suivons ce jeune métis afro-hispanique, originaire de Brooklyn qui s'est fait mordre par une araignée un peu spéciale. Il se découvre des supers pouvoirs et devient Spider-Man.

Du moins, un des Spider-Man, puisque comme nous le découvrons depuis quelques années dans l'univers Marvel, il existe des univers parallèles avec une infinité d'itérations du même personnage: le multivers.

Spider-Man India (Karan Soni) in Columbia Pictures and Sony Pictures Animations’ SPIDER-MAN™: ACROSS THE SPIDER-VERSE.
Bienvenue à Mumbattan, où séjourne la version indienne de Spider-Man Sony Pictures Animation

Ainsi, toutes les versions de «l’homme-araignée», que ce soit la version japonaise des années 60, celle popularisée par Sam Raimi avec Tobey Maguire dans le rôle-titre, le diptyque avec Andrew Garfield ou encore la version MCU de Tom Holland sont désormais canons puisqu'ils appartiennent chacun à leur propre «spider-verse».

Ce concept scientifique présent depuis des décennies dans les comics est désormais adapté à toutes les sauces au cinéma, de Spider-Man: no way home à Doctor Strange in the multiverse of madness. Le multivers permet ainsi aux auteurs de pouvoir s'affranchir de toutes limites créatives, puisque tout est possible. Cependant, l'enjeu reste le même: préserver les frontières de ces univers, car comme pour les voyages dans le temps, lorsque ceux-ci sont modifiés, ils s'exposent à des dangers cataclysmiques.

Dans, à travers et au-delà

Spider-Man: new generation, dont le titre original Spider-Man: into the Spider-verse a été dénaturé et sacrifié sur l'autel du marketing français était le premier d'une trilogie, dont l'épisode central, Across the Spider-verse est actuellement sur les écrans. La conclusion Beyond the Spider-verse pointera le bout de son nez dans un an, le 29 mars 2024.

Jessica Drew (Issa Rae), Gwen Stacy (Hailee Steinfeld), Peter B. Parker (Jake Johnson) and his daughter Mayday in Columbia Pictures and Sony Pictures Animations’ SPIDER-MAN™: ACROSS THE SPIDER-VERSE.
Le personnage de Gwen Stacy est au cœur de cet épisode. sony pictures animation

Le film s'ouvre sur le monde pastel où vit le pendant féminin de l'homme-araignée, Gwen Stacy, qui s'efforce de cacher ses activités de justicière en ballerine aux yeux de son père, un capitaine de police à la morale inflexible. Pendant ce temps, dans le monde que nous connaissons, le jeune Miles Morales a lui aussi toutes les peines du monde à concilier vie de superhéros, vie familiale et scolarité. Un train-train quotidien de superhéros qui sera vite chamboulé lorsqu'un nouvel adversaire fait son apparition: La Tache.

Un nouveau némésis décidé à se venger de l'homme-araignée et dont la capacité de voyager au travers des dimensions pourrait mettre en péril l'équilibre de multivers tout entier. Et c'est ainsi que débute pour le spectateur un voyage dans différentes dimensions, aussi folles les unes que les autres. A partir de là, le film s'envole dans un kaléidoscope de mondes et de personnages dans un rythme effréné, selon le principe voulu dans le premier opus.

Miles Morales (Shameik Moore) and Gwen Stacy (Hailee Steinfeld) take on The Spot (Jason Schwartzman) in Columbia Pictures and Sony Pictures Animation's SPIDER-MAN™: ACROSS THE SPIDER-VERSE.
La Tache, le némésis sympathique qui pèse sur le multiverssony pictures animation

Chaque univers et déclinaison de Spider-Man bénéficie de son propre style graphique. Le festival pour les yeux est tel qu'on y déniche pléthore de propositions visuelles plus audacieuses les unes que les autres. On passe par une version indienne de Manhattan reprenant le style graphique des vieilles affiches de Bollywood à un Spider-Man «punk», dont le personnage est entièrement fait de collages de journaux façon Sex-Pistols.

Tout dans ce film est un festival pour les sens, au point parfois d'atteindre une surenchère qui confine à l'orgie visuelle. Cependant, la prouesse technique est incontestable, car malgré la profusion d'effets à chaque instant, l'action reste incroyablement lisible et découpée, offrant aux spectateurs des moments de bravoure totalement psychédéliques, plus proches d'une performance artistique que d'un divertissement tout public.

Un bonbon un peu trop sucré

Cependant, le film se perd parfois dans cette surenchère et dans ses enjeux narratifs. Tout cela pendant 2h20 peut parfois être fatiguant, sans jamais être ennuyeux. Cependant, il faut reconnaître à Spider-Man: across the Spider-verse son jusqu'au-boutisme, qui contrairement à Spider-Man: no way home, embrasse pleinement les possibilités du multivers pour proposer un spectacle total sans jamais se reposer sur le fan-service.

Une fête de l'abondance, pour une trilogie qui explore la notion de multivers de la même manière que le faisait la trilogie Retour vers le futur avec le voyage temporel. Et si le film est un festival de tous les instants, il prend également le temps de planter ses personnages et de proposer des temps morts où sont abordées les thématiques de l'émancipation adolescente et des sacrifices.

Spider-Gwen (Hailee Steinfeld) and Miles Morales as Spider-Man (Shameik Moore) in Columbia Pictures and Sony Pictures Animation’s SPIDER-MAN: ACROSS THE SPIDER-VERSE.
Everything, everywhere, all at once.sony pictures animation

Spider-Man: across the Spider-verse est non seulement un grand film d’animation inventif et un chef-d'œuvre d'art pop, mais c'est aussi une excellente suite et probablement l'un des meilleurs films de superhéros que vous avez vu depuis très longtemps. A une époque où les héros en collants sont devenus de plus en plus fades, ce nouveau Spider-Man a un goût de bonbon acidulé avec des effets proches de l'ecstasy.

Spider-Man : across the Spider-verse est sur les écrans romands depuis le 31 mai.

Un peu plus d'Hollywood

Le red carpet du festival de Cannes 2023

1 / 21
Le red carpet du festival de Cannes 2023
C'est pour un spectacle de patinage artistique?
source: ap invision / scott garfitt
partager sur Facebookpartager sur X
Les cascades de Tom Holland sont dignes de Spider-Man
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Là, là et là»: cette Miss Univers balance tout ce qu’elle s’injecte
Olivia Culpo a posté une vidéo sur TikTok dans laquelle elle détaille les interventions esthétiques qu'elle fait ou qu'elle a faites.

Elle l'affirme haut et fort: elle n'est jamais passée sous le bistouri. Par contre, les injections vont bon train sur le visage d'Olivia Culpo, Miss USA et Miss Univers en 2012. Comme tout mannequin qui se respecte, la jeune femme de 31 ans était au festival Coachella ce week-end.

L’article