Divertissement
Les Bouffistas

Marché de Noël Lausanne: on a testé la grande roue

Vidéo: watson
Les Bouffistas

«Le marché de Noël de Lausanne, c'est un peu le ghetto bobo»

Les Bouffistas sont de retour dans une série de vidéos spécial marchés de Noël. Premier arrêt: Lausanne.
25.11.2021, 17:2026.11.2021, 07:07
Margaux Habert
Suivez-moi
Gelöschter Benutzer
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Du vin chaud qui vous ébouillante les mains, des gens qui font la queue, des stands qui vendent des mitaines en poil de lama: vous êtes bien au marché de Noël.

Margaux et Marie-Adèle, connues pour être des professionnelles du sandwich, se sont promenées à Bô Noël, le marché de Lausanne, ouvert depuis le 18 novembre. Malgré son petit côté ghetto (trop de grillages pour empêcher les gens d'entrer sans le passe Covid), elles n'ont pas raté l'occasion de s’empiffrer avec un sandwich au foie gras et magret de canard. Elles ont également testé la grande roue, une nouveauté, installée sur la place Centrale. En revanche, elles ont regretté d'avoir oublié de prendre une couverture une fois au sommet. Regardez plutôt 👇

Vidéo: watson

Parfois, les Bouffistas se sacrifient pour goûter des trucs chelous

Restons dans la magie de Noël avec ces idées de cadeaux chers et inutiles

1 / 21
Des idées de cadeaux de Noël chers et inutiles
Le Cyberquad Tesla pour enfant à 1900$
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Balenciaga débarque en Suisse et ça fait marrer le web
La marque qui ose vendre un rouleau de scotch ou un paquet de chips à des prix délirants va bientôt ouvrir sa première boutique à Zürich. De quoi inspirer les internautes.

Balenciaga est une source d'inspiration sans faille pour les réseaux sociaux. Dès que la marque de luxe sort un produit, des mèmes pleuvent sur Twitter et Instagram. Parfois, on dirait même que son directeur artistique, Demna Gvasalia, le fait exprès.

L’article