en partie ensoleillé
DE | FR
Divertissement
People

Drake renifle le soutien-gorge d'une maman, elle finit dans Playboy

Drake renifle son soutien-gorge, Veronica Coreia finit dans Playboy
People

Drake renifle le soutif d'une jeune maman, elle finit dans Playboy

Pour trouver un job, certains envoient encore des CV. Veronica Correia, 21 ans, s'est contentée d'envoyer son soutien-gorge sur le rappeur Drake.
27.07.2023, 16:5327.07.2023, 17:29
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Veronica Correia n'a pas prémédité son geste et ne s'est pas entraînée des heures devant son miroir. Sans doute parce que le lancer de soutien-gorge n'est pas encore un sport olympique. Ce geste, parfaitement exécuté, lui rapportera pourtant bien plus qu'une médaille.

Ce week-end, à New York et en plein concert, une Américaine de 21 ans a jeté son soutif sur Drake parce qu'elle «vivait l'instant présent, totalement immergée dans la musique». Offrir la moitié de ses sous-vêtements à un rappeur, c'est déjà moins offensif que d'envoyer son iPhone à la gueule de Bebe Rexha.

C'est même un troc plutôt ordinaire dans l'histoire du rock. Veronica, sans doute inconsciemment, a rendu hommage aux milliers de soutifs et de petites culottes collectionnés sur scène par les idoles des sixties, d'Elvis Presley aux Beatles. Sans oublier Madonna qui, en 1987 à Paris et devant 130 000 spectateurs, s'est soigneusement délestée de sa lingerie intime avant de la catapulter sur les genoux de Jacques Chirac. Enfin... seulement si on aime les légendes tenaces, car la petite culotte de la reine de la pop a permis aux plus crédules d'imaginer une idylle secrète avec le président de la République.

En août 1987, sur le conseil de sa fille Claude, Jacques Chirac autorise un énorme concert de Madonna au Parc de Sceaux.
En août 1987, sur le conseil de sa fille Claude, Jacques Chirac autorise un énorme concert de Madonna au Parc de Sceaux. getty

Le soutien-gorge de Veronica Correia, lui, aurait très bien pu terminer son existence dans l'anonymat et l'une des bennes à ordures du Barclays Center de Brooklyn. En le ramassant (et après l'avoir étrangement reniflé), Drake lui offrira un tout autre destin.

«Merde alors, du 36G? Localisez cette femme immédiatement»
Drake, sur scène, manifestement soucieux du gabarit, s'est jeté sur l'étiquette du soutien-gorge.

La taille 36G aux Etat-Unis, c'est du 95G chez nous. Le rappeur avait donc peu de chance de passer à côté de l'offrande. «Il était même hors de question qu'il ne le voit pas! J'ai donc bien visé, à ses pieds», avouera la jeune athlète. Une fois localisée, cette maman célibataire, tenancière d'un petit troquet à Rhode Island, fera deux fois le tour de la Terre. Six millions d'internautes ont vu sa performance en l'espace de quelques heures et Drake s'est fendu d'un message privé sur Instagram. Cendrillon aurait adoré faire des stories.

«J'étais tellement choquée que je n'ai même pas répondu à Drake de toute la journée»
Veronica Correia

Depuis, c'est l'emballement. Voyant bien que la planète s'est pendue à ses lèvres, Veronica en profite très vite pour dérouler ses valeurs, manifestement soucieuse de ne pas être réduite à une fille de mœurs légères.

Drake renifle son soutien-gorge, Veronica Coreia finit dans Playboy

«Je veux être un exemple positif pour toutes les mères», confessera-t-elle au NY Post. Même ligne éditoriale pour le site The Messenger: «Je veux être un catalyseur, donner confiance aux femmes. Tous les corps sont beaux et la maternité est un fabuleux voyage». C'est beau, mais ça ne remplit pas le frigo. Cependant, pour les courses, Veronica peut désormais compter sur Playboy.

Car le lendemain, toujours sur Instagram, une employée du célèbre magazine de Hugh Hefner s'engouffre dans les DM de la nouvelle star: «Salut Veronica! Tu es magnifique! Nous avons lancé une nouvelle application Playboy, sur invitation, qui donne aux créateurs la possibilité de gagner de l'argent en offrant du contenu exclusif».

Drake renifle son soutien-gorge, Veronica Coreia finit dans Playboy

Alors, oui, la photo de couverture en qualité de nouvelle Bunny, ce n'est pas pour tout de suite. Mais cet OnlyFans à la sauce Playboy fait déjà saliver le porte-monnaie de cette mère célibataire.

«D'autres Bunny gagnent des millions de dollars par an sur Playboy, donc je ne pourrais pas être plus enthousiaste à l'idée d'exploiter ce potentiel»
Veronica Correia

Un échange de bons procédés qui n'existait pas avant la poussée fulgurante des réseaux sociaux. Souvenez-vous, en septembre 2020, un américain de 37 ans fut projeté sur tous les écrans pour s'être filmé quelques secondes sur son skate, une bouteille d'Ocean Spray dans la main et la chanson Dreams sur le bout des lèvres: 26 millions de vues en une journée. La marque en question lui a offert une voiture et l'a noyé de jus de canneberge industriel et le groupe Fleetwood Mac a cassé Spotify.

En 2023, et grâce à un soutien-gorge, le magazine Playboy fait voyager sa nouvelle plateforme pour trois fois rien et Veronica devrait, au moins quelques jours, se remplir les poches. En un tour de bra.

Voici la nouvelle maison des Bennifer (à 61 millions de $)
1 / 14
Voici la nouvelle maison des Bennifer (à 61 millions de $)
partager sur Facebookpartager sur X
Harry Styles s'est encore pris un truc en pleine poire
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La boue cachait un sacré trésor
Pour un œil non averti, ce n'est que de la terre, mais cette Australienne a du flair. Voyez vous-mêmes ce qu'elle a déterré (à mains nues) dans l'Outback.

L'Australienne Amber Betteridge et son mari passent beaucoup de temps à chercher des pierres précieuses dans l'Outback et partagent leurs trouvailles sur TikTok. Dernièrement, elle a découvert avec sa fille Elisa un saphir de 54 carats, dans une région forestière du centre du Queensland connue pour ses «champs de joyaux».

L’article