Economie
Banques

Crédit Suisse va mal: chute de l'euro et du franc Suisse

L'euro et le franc chutent, inquiétude pour l'économie qui fixe Credit Suisse

L'action Credit Suisse poursuivait sa dégringolade mercredi après-midi, 30% à 1,56 franc. La monnaie européenne comme la Suisse plongeait également.
15.03.2023, 15:0722.03.2023, 18:32
Plus de «Economie»

L'euro et les autres grandes devises européennes piquaient du nez, mercredi, face au dollar, plombées par le plongeon des valeurs bancaires en Europe alors que le premier actionnaire de la banque Credit Suisse a exclu de monter davantage au capital.

Le risque qui pèse sur le secteur bancaire, à la veille d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE), faisait perdre à l'euro 1,83% à 1,0537 dollar vers 14h35, tandis que le franc suisse cédait 0,94% à 0,9229 franc suisse pour un dollar. Face au yen, l'euro chutait de 2,84% à 139,96 yens.

L'or, autre valeur refuge, gagnait 1,09% à 1924,80 dollars l'once, et voyait son prix en euro grimper de 2,97% à 1826,70 euros, un sommet depuis avril 2022.

FILE - Grey clouds cover the sky over a building of the Credit Suisse bank in Zurich, Switzerland, on Feb. 21, 2022. Battered shares of Credit Suisse lost more than one-quarter of their value Wednesda ...
Image: sda

Les yeux tournés vers Credit Suisse

Les inquiétudes se concentrent sur Credit Suisse. Son premier actionnaire, la Saudi National Bank, ne va «absolument pas» soutenir la banque helvétique en montant davantage au capital, a expliqué son président Ammar al-Khudairy dans une interview à Bloomberg TV.

Après la faillite de la banque américaine Silicon Valley Bank (SVB), Neil Wilson, analyste chez Finalto, commente:

«Il semblerait que de plus en plus d'investisseurs regardent vers CS comme le prochain domino le plus probable»

Résultat, le cours de la banque suisse plongeait en Bourse.

On attend une réaction de la BCE

Pour le marché des changes, la question est de savoir comment la Banque centrale européenne (BCE) va réagir lors de sa réunion, alors que les déboires du secteur bancaire sont dus à une adaptation, dans la douleur, à des taux plus élevés.

«La BCE avait promis de monter ses taux de 50 points de base demain, mais cela ne suffira pas à soutenir l'euro si les inquiétudes sur la santé du système financier dominent.»
Jane Foley, analyste chez Rabobank

De l'autre côté de l'Atlantique et depuis les données mardi sur l'inflation aux Etats-Unis, les investisseurs s'attendent désormais à ce que la Réserve fédérale américaine (Fed), qui se réunira la semaine prochaine, remonte ses taux.

«Le marché, et il a raison à notre avis, prévoit désormais une hausse de 25 points de base lors de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed la semaine prochaine», ce qui profite au dollar, note Derek Halpenny, analyste chez MUFG.

(jah/ats)

Ce taureau court au milieu d'une banque et provoque le chaos
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nestlé sous pression pour sa «sur-dépendance» aux aliments «moins sains»
Nestlé sera confronté à ses actionnaires lors de son assemblée générale annuelle jeudi, sous pression d'une ONG et d'investisseurs pour améliorer ses produits sains.

Le géant suisse de l'agroalimentaire Nestlé va devoir répondre de sa stratégie sur les aliments sains devants ses actionnaires lors de son assemblée générale annuelle jeudi, une ONG soutenue par des investisseurs ayant exigé un vote pour le forcer à faire plus d'efforts.

L’article