Economie
Politique

Une artiste russe détenue pour avoir dénoncé l’attaque en Ukraine

Cette artiste russe risque 8 ans de prison pour avoir critiqué le Kremlin

L’artiste russe Alexandra Skotchilenko est en détention pour avoir dénoncé, en 2022, l’attaque russe contre Ukraine. Sa santé est en péril.
08.11.2023, 12:3008.11.2023, 13:06
Plus de «Economie»
Sasha Skochilenko, a 33-year-old artist and musician, sits in a defendant's cage in a courtroom during a hearing in the Vasileostrovsky district court in St. Petersburg, Russia, on Thursday, Oct. ...
Alexandra Skotchilenko.Keystone

Le parquet russe a requis mercredi huit ans de prison contre l'artiste Alexandra Skotchilenko, arrêtée en Russie, en avril 2022, pour avoir remplacé les étiquettes de prix dans un supermarché par des messages dénonçant l'attaque en Ukraine.

Selon les médias indépendants Novaïa Gazeta Europe et Mediazona, présents à l'audience dans un tribunal de Saint-Pétersbourg, le procureur a demandé cette peine en estimant que Skotchilenko était coupable de:

«Diffusion de fausses informations»

L'artiste et musicienne de 33 ans, originaire de Saint-Petersbourg, est maintenue en détention malgré une santé qui se détériore, selon ses soutiens. Son procès s'était ouvert en décembre 2022.

«Une peine de prison ferme serait une catastrophe pour Sacha»

A dit récemment sa mère, Nadejda Skotchilenko, utilisant le diminutif du nom de sa fille, dans un entretien donné à l'AFP depuis Paris. Selon elle, l'artiste souffre d'une maladie intestinale chronique et d'un problème cardiaque congénital.

La Russie réprime depuis des années les voix critiques, mais la campagne de répression a pris une ampleur considérable avec l'assaut contre l'Ukraine en février 2022.

Une autre histoire d'opposition à la guerre 👇🏼

La quasi-totalité des opposants d'envergure ont été emprisonnés ou poussés à l'exil et des milliers de Russes ordinaires ont été poursuivis et condamnés à des amendes ou des peines de prison pour avoir manifesté leur désaccord avec le Kremlin.

Russian President Vladimir Putin listens to Russian Federal Space Agency Roscosmos CEO Yuri Borisov during their meeting at the Krem in Moscow, Russia, Friday, June 30, 2023. (, Sputnik, Kremlin Pool  ...
Vladimir PoutineKeystone

En dépit des risques, Alexandra Skotchilenko avait remplacé des étiquettes dans un supermarché par de courtes phrases dénonçant le conflit, en particulier le siège par l'armée russe de Marioupol, qui a fait au moins 20 000 morts selon Kiev. «Poutine nous ment depuis 20 ans», lisait-on sur un de ces messages ou encore:

«La conséquence de ces mensonges est que nous sommes prêts à justifier une guerre et des morts insensées»

(lal/ats)

Ces soldats russes au front demandent de l'aide à Poutine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
UBS veut se débarrasser d'une autre casserole de Credit Suisse
Les investisseurs des fonds autrefois lancés par CS peuvent aujourd'hui se faire rembourser les parts en souffrance à 90% par UBS. Mais pour cela, ils doivent abandonner toute prétention juridique contre la banque.

UBS cherche à se débarrasser au plus vite d'un poids hérité de Credit Suisse. La banque propose aux investisseurs une sortie élégante des Supply-Chain-Finance-Funds de Credit Suisse, que ce dernier avait fermés en mars 2021 en invoquant des incertitudes d'évaluation et l'absence de couverture d'assurance.

L’article