DE | FR

Uber Suisse ne doit pas cotiser aux retraites des chauffeurs UberPop

La version d'Uber qui permet aux particuliers de s'improviser chauffeurs ne doit pas payer l'AVS pour ces derniers affirme le Tribunal fédéral.
28.04.2021, 12:0029.04.2021, 18:03
Image: sda

Une victoire pour Uber: la plateforme de covoiturage Uber Suisse n'est pas l'employeur des chauffeurs UberPop. Cette dernière permet aux particuliers de s'improviser chauffeurs. L'entreprise ne doit donc pas payer de cotisations AVS à la caisse de compensation du canton de Zurich, a jugé le Tribunal fédéral.

La caisse de compensation avait jugé, en août 2019, que les chauffeurs UberPop effectuaient un travail dépendant pour Rasier Operations B.V., qui a son siège aux Pays-Bas. La caisse de compensation réclamait environ 5,2 millions de francs pour 2014, intérêts courus compris, selon un arrêt du Tribunal fédéral publié mercredi. (ats)

Aucun rapport, mais regardez ce «tsunami de glace» submerger un pont en Russie

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Musk suspend temporairement son achat de Twitter
Le milliardaire s'était offert le réseau social pour 44 milliards, mais souhaite en savoir plus sur les faux comptes visiblement...

Vendredi, Elon Musk a suspendu son accord pour acheter Twitter. Le milliardaire a écrit sur Twitter qu'il voulait d'abord attendre que les calculs montrent bel et bien que les comptes sans vrais utilisateurs représentaient moins de 5%.

L’article