DE | FR

L'Irlande sanctionne sèchement Whatsapp avec une amende record

Suite aux modifications controversées de ses conditions d’utilisation, la messagerie s’est vue infliger une amende de près de 250 millions de francs.
02.09.2021, 15:0902.09.2021, 16:33

L'autorité numérique irlandaise (DPC) a annoncé, jeudi, avoir imposé à Whatsapp une amende record de 225 millions d'euros (243 millions de francs).

Pourquoi cette amende?

Elle fait suite à une enquête demandée par la Commission européenne concernant la protection des données personnelles. Démarrée en 2018, elle portait sur le respect par Whatsapp de ses obligations de transparence en vertu des règles européennes sur la protection des données, notamment «sur le traitement des informations entre Whatsapp et d'autres compagnies de Facebook».

L'instance européenne voulait plus d'informations sur l'utilisation que Facebook veut faire des données de sa filiale, et notamment sur les possibilités de croisement liées à l'utilisation d'identifiants uniques.

La DPC a relevé dans sa décision des «infractions de nature très sérieuse» et un «déficit très important d'informations» fournies à l'utilisateur.

Un record en Europe

Cette amende est la plus importante jamais infligée par le régulateur irlandais. C'est aussi la deuxième plus grosse par un régulateur numérique en Europe après celle de 746 millions d'euros (808 millions de francs) contre Amazon, en juillet, au Luxembourg pour non-respect de la réglementation européenne sur les données privées des internautes.

Whatsapp en colère

Un porte-parole de Whatsapp a dénoncé, jeudi, «des sanctions tout à fait disproportionnées», indiquant que l'entreprise ferait appel. «Whatsapp est engagé dans la fourniture d'un service sécurisé et privé. Nous avons travaillé pour assurer que l'information que nous donnons est transparente et complète et nous continuerons de le faire», a-t-il ajouté. (jah/ats)

Les notes vocales

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Credit Suisse en chute libre à la Bourse suisse
Depuis le début de l'année, le titre s'est déprécié de près de moitié et la baisse s'est accentuée ces derniers jours.

L'action Credit Suisse était vouée aux gémonies boursières vendredi, poursuivant le chemin de croix entamé la veille après de nouvelles rumeurs, concernant cette fois une hausse de capital de plusieurs milliards.

L’article