International
Albanie

Deux Russes et un Ukrainien tentent de forcer une usine d'armes

Deux Russes et un Ukrainien tentent de forcer une usine d'armes en Albanie

Deux Russes et un Ukrainien ont tenté d'entrer par la force dans une usine d'armement à Gramsh, au centre de l'Albanie, samedi soir. Ils ont blessé deux soldats albanais.
21.08.2022, 14:4421.08.2022, 18:33
Plus de «International»
Dit-huit armes l
L'un des suspects a attaqué les gardes alors qu'il prenait des photos de l'usine d'armement de Gramsh (centre du pays).Image: sda

Trois suspects, deux Russes et un Ukrainien, ont tenté d'entrer par effraction au sein de l'usine d'armement de Gramsh, au centre de l'Albanie, samedi soir. Les trois suspects ont blessé deux soldats albanais qui leur ont barré la route, a annoncé samedi soir le ministère de la Défense.

Qui sont les suspects?

  • Un ressortissant russe de 24 ans est identifié comme M.Z
  • Un Russe de 33 ans est identifié comme S.T.
  • Un Ukrainien de 25 ans identifié comme F.A.

Tous trois attendaient dans une voiture aux abords de l'usine et ont été arrêtés.

Le premier ministre albanais Edi Rama a déclaré que les trois personnes étaient «soupçonnées d'espionnage».

La police militaire ainsi que les services de renseignement et de lutte contre le terrorisme ont été dépêchés sur place pour enquêter sur l'incident.

«Cet événement doit être examiné en tenant compte d'un contexte régional et politique plus large»
Niko Peleshi, ministre albanais de la Défense

Soldats blessés

L'un des suspects a attaqué les gardes qui l'ont surpris prenant des photos de l'usine de Gramsh (centre), où sont démantelées des armes non utilisées, a précisé dimanche Niko Peleshi. Le ministre de la Défense s'est rendu à l'hôpital pour visiter les deux soldats blessés aux yeux.

«En tentant d'échapper au contrôle, l'un des ressortissants russes, identifié par les initiales M.Z., 24 ans, a utilisé un spray neuroparalysant sur les deux gardes»
Niko Peleshi, ministre de la Défense

(jod/sda/afp)

Le gouvernement ukrainien produit un spot avec un deepfake de Poutine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Enfer sur terre»: les condamnations pleuvent après le «massacre» de Rafah
Israël fait face lundi à une vague de condamnations internationales après un bombardement nocturne sur Rafah qui a fait 45 morts, selon le ministère de la santé à Gaza.

«Le massacre à Rafah a fait 45 morts», selon un bilan fourni lundi par le ministère de la santé de l'administration du Hamas dans la bande de Gaza, qui fait aussi état de «249 blessés».

L’article