DE | FR

Contrainte, Angela Merkel cède et déconfine l'Allemagne

Bild

La chancelière allemande, Angela Merkel, capitule face aux pressions. Image: DPA AP POOL

La chancelière a accepté mercredi un assouplissement des restrictions en Allemagne, dès le 8 mars. Elle capitule face au mécontentement général dans le pays.



Le bras de fer entre Angela Merkel et les dirigeants des 16 Etats-régions a duré près de neuf heures mercredi. Tous sont finalement parvenus à s'entendre sur un calendrier d'assouplissement des mesures de confinement partiel, en place depuis quatre mois.

En cédant à la pression de l'opinion publique, la chancelière tend à redonner de «l'espoir» et assure que l'Allemagne est désormais «dans une nouvelle phase» de la lutte contre l'épidémie. Ce renouveau a notamment été rendu possible par l'accélération des vaccinations.

Dès le 8 mars

La vie va cependant continuer de se dérouler au ralenti, la plupart des restrictions étant prolongées au moins jusqu'au 28 mars. La priorité pour le pays reste de contrer la hausse des cas et la propagation du variant britannique, qui représente désormais 46% des infections.

Dès le 28 mars

Le pays va autoriser le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans, alors que celui-ci était jusqu'à présent boudé par quasi toute l'Europe, dont l'Allemagne. Les délais entre l'administration de deux doses seront allongés. (ats/mndl)

La situation épidémique allemande

Mardi, le bilan s'est alourdi de 358 décès en une journée. Fin 2020, l'Allemagne enregistrait jusqu'à 6000 décès en une semaine. Du côté des contaminations, la situation progresse dans le bon sens depuis le début de l'année, et semble se stabiliser à un niveau assez élevé. Toutes les tranches d'âge sont touchées, avec une incidence un peu plus faible chez les 65-80 ans. Mais le chemin reste encore long: aujourd'hui, seules deux régions présentent une incidence inférieure à 50, dans un pays où le Covid a tué plus de 70 000 personnes.

ledauphine.com

watson a discuté «pandémie» avec ce célèbre chercheur en biomédical:

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

La suspension d'Astrazeneca a un effet néfaste et direct sur les gens

Le fait que plusieurs pays aient renoncé au vaccin a des conséquences très concrètes: des milliers de personnes n'ont pas pu recevoir leur dose, et plusieurs centres d'immunisation ont fermé leurs portes.

L'apparition de caillots sanguins chez certaines personnes ayant reçu le vaccin Astrazeneca a poussé une bonne partie des pays européens à suspendre l'administration du médicament produit par le laboratoire anglo-suédois. Alors que les décisions institutionnelles se succédaient sans arrêt, quelle est la situation sur le terrain? «Chaos et confusion», résume le Guardian.

A Berlin par exemple, les centres de vaccinations de Tegel et Tempelhof ont été temporairement fermés, explique le Berliner …

Lire l’article
Link zum Artikel