DE | FR

Le Kenya fait face à un baby boom d'éléphants

Bild

Image: Shutterstock

Cela faisait longtemps que le Kenya n'avait pas enregistré un nombre si élevé de bébés éléphants. Et la pandémie n'y serait pas pour rien.



Des éléphanteaux gambadant dans la savane, cette scène redevient quotidienne au Kenya. Et pour cause, en 2020, le pays d'Afrique de l'Est a connu un baby boom de plus de 200 éléphants, rapporte CNN . Mais comment l'expliquer? Il y a d'une part le résultat d'une politique anti braconnage extrêmement sévère. Et d'autre part, des parcs de moins en moins peuplés, qui a permis à la faune de prospérer.

Des jumeaux éléphants, ça faisait 40 ans

Interrogé par CNN, le Dr. Patrick Omondi, directeur par intérim de la biodiversité, raconte:

«Nous avons vu des animaux sauvages pénétrer dans des espaces où ils n'avaient plus été depuis 50 ans»

Najib Balala, ministre du Tourisme du Kenya, ajoute: «La dernière fois que le Kenya a enregistré des jumeaux d'éléphants, c'était il y a 40 ans».

Perte de 80% des revenus

Mais la pandémie a aussi eu un impact dévastateur sur la protection des espèces menacées sur le continent africain. En cause? La perte financière que le Covid a généré sur l'industrie du tourisme. Et donc sur les moyens de conservation de la faune. Ces derniers dépendent en grande partie de l'écotourisme.

Pour rappel, en mars 2020, le Kenya a brusquement fermé sa frontière dans le but de freiner la propagation du virus. L'industrie touristique du pays, d'un milliard de dollars, s'est arrêtée brutalement, perdant plus de 80% de ses revenus. Il ne devrait pas se redresser avant 2024, explique Najib Balala, ministre du Tourisme du Kenya, sur le casque craquant. (hkr)

What’s in/what’s out, les news de ta semaine

Vidéo: watson

Pour rester dans le thème, voici des animaux mignons!

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Covid, drogue, sang, cancers: pourquoi leur truffe a autant de chien

La truffe du chien est un organe capable de détecter la plus infime des odeurs. Même le Covid n'y résiste pas, selon une étude publiée la semaine dernière. Mais comment diable nos animaux à quatre pattes font-ils pour être aussi infaillibles?

Après la drogue, les explosifs, les punaises de lit, les cancers, les billets de banque ou encore les cadavres, voilà que les chiens sont capables de détecter le Covid avec une précision de 97%. Soit aussi bien que les tests PCR. C'est le résultat d'une étude menée par l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort (F) et publiée la semaine passée.

Pour repérer le virus, les animaux ont flairé des compresses qui avaient été passées durant deux minutes sous les aisselles des patients. Oui, beurk, …

Lire l’article
Link zum Artikel