International
Argent

Feu vert du G20 pour un impôt mondial d'au moins 15%

Feu vert du G20 pour un impôt mondial d'au moins 15%

Durant le G20 qui se tient en Italie, des manifestants ont tenté de perturber la réunion au sommet.
Durant le G20 qui se tient en Italie, des manifestants ont tenté de perturber la réunion au sommet.
Les grands argentiers du G20 ont «approuvé» samedi l'accord «historique sur une architecture fiscale internationale plus stable et plus équitable». Cet accord instaure un impôt mondial d'«au moins 15%» sur les bénéfices des multinationales.
10.07.2021, 18:3911.07.2021, 17:43
Plus de «International»

Cette fois, ça y est, tout le monde est d'accord, ou presque. Les pays du G20 ont «approuvé» samedi l'accord «historique sur une architecture fiscale internationale plus stable et plus équitable». Cet accord instaure un impôt mondial d'«au moins 15%» sur les bénéfices des multinationales.

Les ministres des Finances ont également adressé un appel aux pays récalcitrants. La déclaration a été signée jusqu'à présent par 131 des 139 membres du groupe de travail de l'OCDE qui réunit pays avancés et émergents.

«Nous invitons tous les membres de ce groupe de travail de l'OCDE qui n'ont pas encore adhéré à l'accord international à le faire»
Les ministres des Finances du G20

Ils ont également appelé ce groupe «à traiter rapidement les questions restantes» et à présenter «un plan détaillé pour la mise en oeuvre des deux piliers» de l'accord d'ici la prochaine réunion du G20 en octobre.

Premier pilier

Les entreprises qui réalisent plus de 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires mondial et dont la rentabilité est supérieure à 10%. Son objectif: éviter que les multinationales et surtout les Gafa (acronyme désignant les géants Google, Amazon, Facebook et Apple), qui ont largement profité de la pandémie de Covid-19 et des confinements, paient des impôts dérisoires au regard de leurs revenus.

Deuxième pilier

ll correspond à l'instauration d'un taux d'impôt effectif minimum «d'au moins 15%» sur les bénéfices des multinationales. Un Etat pourra taxer les profits étrangers d'une de ses entreprises nationales qui aurait été imposée à l'étranger à un taux inférieur à ce taux minimum, afin de compenser l'écart. (afp)

Alerte à la bombe en gare de Lausanne
1 / 6
Alerte à la bombe en gare de Lausanne
La gare de Lausanne a été évacuée quelques heures en début d'après-midi
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur X
Les supporteurs anglais, c'est des oufs!
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Todd Blanche, le démocrate qui a tout plaqué pour sauver les fesses de Trump
Abandonner un job de rêve, sa ville natale et une réputation immaculée pour rallier la Floride, le parti républicain et le client le plus controversé d'Amérique? Todd Blanche n'a pas hésité. Voici la stratégie de cet avocat farouche de Donald Trump, voué à jouer un rôle crucial dans son procès à Manhattan. Et dans les autres.

Certains emménagent en Floride pour son climat, d'autres pour vivre au plus près de Donald Trump. C'est sans doute la seconde option qui a convaincu Todd Blanche. Pourtant, à New York, l’ex-procureur fédéral du district sud avait tout ce dont il pouvait rêver. Un poste lucratif dans le plus prestigieux et le plus ancien cabinet d'avocats de Wall Street. Une réputation sans tache. Des collègues. Des amis.

L’article