DE | FR

George Floyd: Un des policiers impliqués nie toute responsabilité

Dans ce croquis de salle d'audience, Tou Thao, ancien officier de police de Minneapolis, témoigne lors de son procès pour le meurtre de George Floyd devant le tribunal fédéral de St. Paul, dans le Minnesota.
Dans ce croquis de salle d'audience, Tou Thao, ancien officier de police de Minneapolis, témoigne lors de son procès pour le meurtre de George Floyd devant le tribunal fédéral de St. Paul, dans le Minnesota.Image: sda
Un des collègues de Derek Chauvin, l'ancien officier Tou Thao, a assuré n'avoir «eu aucune idée» de la gravité de l'état de George Floyd avant l'arrivée des secours.
16.02.2022, 05:3716.02.2022, 06:28

«Je présumais qu'ils s'occupaient de lui»: un des policiers, jugé pour sa passivité lors du meurtre de l'Afro-Américain George Floyd, a nié mardi toute responsabilité dans le drame. Il a pris soin de se distinguer de ses collègues.

Vêtu d'un costume sombre, Tou Thao, 35 ans, a témoigné dans le cadre d'un procès fédéral ouvert le 20 janvier à Saint Paul, dans le nord des Etats-Unis, contre trois policiers impliqués dans la mort du quadragénaire noir.

Premier des accusés à monter à la barre et à s'exprimer publiquement dans ce dossier qui a bouleversé le monde, ce fils de réfugiés laotiens a insisté sur le fait que, pendant l'agonie de George Floyd, il se tenait à distance:

«J'avais un rôle différent à jouer. J'étais comme un cône de circulation humain positionné au coin de la rue pour empêcher un accident, tandis que mes collègues cherchaient à maîtriser George Floyd.»
Tou Thao

Ce 25 mai 2020, Alexander Kueng et Thomas Lane, deux nouvelles recrues de la police de Minneapolis, avaient été appelés par un commerçant qui soupçonnait George Floyd d'avoir utilisé un faux billet de 20 dollars pour payer un paquet de cigarettes.

Alors qu'ils peinaient à faire entrer dans leur véhicule cet homme à la stature imposante, ils avaient été rejoints par deux agents expérimentés, Tou Thao et Derek Chauvin.

Derek Chauvin s'était alors agenouillé sur son cou, les deux nouveaux à ses côtés, tandis que Tou Thao gardait les passants, affolés, à distance. Les quatre hommes n'avaient plus bougé, malgré les râles du quadragénaire.

«En huit ans de carrière, je n'avais jamais vu une telle lutte. George Floyd avait une force surhumaine et était sous l'influence de drogues, ce qui justifiait de le plaquer au sol, menotté.»
Tou Thao

La scène, filmée et mise en ligne, avait déclenché d'immenses manifestations contre le racisme et les violences policières dans tous les Etats-Unis.

En juin, Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre et condamné à 22 ans et demi de prison par la justice de l'Etat du Minnesota. Ses trois collègues seront jugés dans ce cadre à partir du 13 juin prochain pour «complicité de meurtre».

Ses trois collègues comparaissent donc sans lui depuis près de trois semaines. Ils sont notamment accusés de ne pas avoir apporté les secours nécessaires au quadragénaire, malgré les signes de détresse médicale, alors que c'est une obligation pour les policiers.

A la barre, Tou Thao a assuré n'avoir «eu aucune idée» de la gravité de l'état de George Floyd avant l'arrivée des secours. Pressé par l'accusation, il a redit avoir «présumé» que ses collègues s'en occupaient.

Mais il a dû reconnaître qu'il avait vu Derek Chauvin mettre son genou sur le cou du quadragénaire. Il a également admis avoir souvent regardé ce qu'il se passait derrière lui. «Ca veut dire que vous saviez que George Floyd ne résistait pas?», lui a demandé la procureure. «C'est possible», a-t-il répondu, visiblement en difficulté. Le contre-interrogatoire doit reprendre mercredi.

Les deux autres accusés qui, à eux deux, avaient dix patrouilles à leur actif, devraient aussi monter à la barre. Ils devraient insister sur l'ascendant exercé par Derek Chauvin et ses 19 ans d'expérience dans la police. (ats/jch)

Retour en Suisse avec la fin du certificat covid, vous en pensez quoi?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Risque-t-on une pénurie d'huile en Suisse? Voici ce que l'on sait
Chez nos voisins français, les rayons contenant de l'huile de tournesol sont vides, mais qu'en est-il en Suisse? Doit-on craindre une pénurie? Explications en trois points.

La crainte d'une pénurie est sur toutes les lèvres: la France voit ses rayons d'huile de tournesol vidés par les consommateurs inquiets. Doit-on craindre des conséquences semblables? Réponses des principaux acteurs suisses de la grande distribution.

L’article