DE | FR

Au Brésil, les condamnations de corruption cassées définitivement pour Lula

Le jugement de l'ancien président, pour corruption, a été annulé par la Cour suprême. Il pourrait donc se présenter aujourd'hui contre Bolsonaro au pouvoir.
16.04.2021, 06:5716.04.2021, 15:14
Image: sda

La Cour suprême du Brésil a pris, jeudi, une décision très favorable à Luiz Inacio Lula da Silva, en confirmant l'annulation des condamnations, pour corruption, de l'ex-président de gauche. Il est ainsi éligible pour la présidentielle de 2022.

«C'était un très gros mensonge. Mais mes avocats ont prouvé que c'était une imposture. Le juge a menti, les avocats ont menti, la police fédérale a menti, pour m'éloigner de la campagne électorale. Maintenant, je suis prêt pour le combat.»
Lula da Silva, ex-président du Brésil (2003-2010)dans un entretien à la chaîne de télévision argentine C5N

«Avec cette décision de la Cour suprême, Lula est candidat», a réagi immédiatement le président d'extrême droite Jair Bolsonaro, laissant entendre que la population devrait s'inquiéter pour l'«avenir du Brésil», si l'icône de la gauche revenait au pouvoir.

Lula, âgé de 75 ans, n'a pas encore confirmé officiellement qu'il serait candidat, même s'il a déclaré à plusieurs reprises qu'il se tenait prêt à revenir dans l'arène politique, le moment venu.

Il sera candidat «si c'est nécessaire», afin de battre «un fasciste comme Bolsonaro, un génocidaire, car responsable du chaos de la pandémie», a répété Lula jeudi sur C5N:

«Je suis en bonne santé. Mais ce ne doit pas forcément être moi. Nous pouvons choisir quelqu'un qui peut représenter les secteurs progressistes du Brésil.»

Mais le choc des titans contre Jair Bolsonaro a déjà commencé. L'ex-président de gauche tire à boulets rouges sur le président d'extrême droite, qu'il qualifie de «génocidaire», en raison de sa gestion chaotique de l'épidémie de coronavirus, qui a fait plus de 365 000 morts au Brésil.

Et pour se changer les idées, regardez ces gens qui ont trouvé leur double au musée

1 / 16
Ces gens ont trouvé leur double au musée
source: imgur / imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine est la star du Festival de Cannes
L'Ukraine était dans tous les esprits pour la seconde journée de compétition, entre film posthume qui montre le pays sous les bombes, polémique sur la participation du Russe Kirill Serebrennikov et une patrouille aérienne jugée «traumatisante».

Ce sont des images récentes de la vie à Marioupol, assiégée par les Russes, que les festivaliers ont découvertes jeudi sur grand écran lors d'une séance spéciale de Mariupolis 2, du Lituanien Mantas Kvedaravicius. Le réalisateur a été tué fin mars en Ukraine, à l'âge de 45 ans. Il tentait de quitter la ville martyre, devenue un symbole de la résistance ukrainienne.

L’article