International
Brésil

Une vague de chaleur fait transpirer le Brésil

Ipanema plage, Brésil
La plage d'Ipanema a été prise d'assaut par les habitants (photo d'illustration).Image: Shutterstock

Une vague de chaleur fait transpirer le Brésil

Le Brésil est touché par une vague de chaleur depuis dimanche, alors que le pays n'est pourtant qu'au printemps.
13.11.2023, 07:23
Plus de «International»

Une grande partie du Brésil était plongé dans la canicule dimanche, avec les températures les plus élevées de l'année à Rio de Janeiro et São Paulo.

A Rio, les habitants se sont précipités vers le bord de mer pour se rafraîchir. Les plages iconiques d'Ipanema et Copacabana étaient tellement noires de monde qu'il était presque impossible de voir le sable.

Selon le système Alerta Rio, qui dépend de la mairie, la température maximale enregistrée dimanche s'est élevée à 42.5 degrés celsius à Iraja, un quartier populaire du nord de la ville, avec une sensation thermique de 50.5 degrés. Le record précédent pour 2023 était 41.8 degrés, au coeur de l'été, en février.

Jusqu'à mercredi

A São Paulo, la plus grande métropole d'Amérique latine, le centre de gestion d'urgences climatiques (CGE) de la mairie a également fait état d'un record pour l'année 2023: une température moyenne de 36,9 degrés dans l'après-midi. C'est inédit pour un mois de novembre depuis que cet organe a commencé à mesurer les températures, il y a 19 ans.

En milieu de semaine, l'institut national de météorologie (INMET) avait prévenu que cette vague de chaleur allait toucher plusieurs régions du Brésil jusqu'à mercredi prochain. Il a émis une alerte rouge, synonyme de «grand danger» pour la santé, dans plusieurs zones du sud-est et du centre-ouest du pays, avec des prévisions de température 5 degrés au-dessus des normales saisonnières.

Le Brésil a été touché par des phénomènes climatiques extrêmes ces derniers mois, avec une sécheresse historique en Amazonie et des pluies meurtrières accompagnant des cyclones dans le sud du pays.

Mercredi, l'observatoire européen Copernicus a annoncé que le mois d'octobre dernier avait été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, le cinquième record mensuel consécutif, avec la «quasi-certitude» que le record annuel de 2016 serait battu. (sda/ats/afp/svp)

La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
1 / 14
La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
Les glaciers du fjord Drygalski à l'extrémité sud de la Géorgie du Sud, en Antarctique.
source: universal images group editorial / reda&co
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nombre de civils tués a explosé en 2023
Les conflits à Gaza, au Soudan et en Birmanie ont fait bondir le nombre de civils tués en 2023. L'Onu se dit «consternée».

Le nombre de civils tués dans des conflits dans le monde l'année dernière a augmenté de plus de 70%, selon l'Onu.

L’article