DE | FR

La réforme britannique sur l'immigration jugée «inhumaine»

Image: Shutterstock
Une réforme du système d'asile britannique cherche à décourager l'immigration illégale. Un durcissement jugé «inhumain» par la Croix-Rouge.
24.03.2021, 18:3024.03.2021, 18:31

Le gouvernement britannique a présenté mercredi une réforme du système d'asile prévoyant de ne plus accorder les mêmes droits aux personnes entrées légalement ou illégalement. Un durcissement promis à la suite du Brexit jugé «inhumain» par la Croix-Rouge.

Les explications du gouvernement britannique

Décrit comme «juste mais ferme», il vise à décourager l'immigration illégale et prévoit de traiter différemment les demandeurs d'asile selon qu'ils soient arrivés dans le pays légalement ou illégalement.

Les migrants entrés illégalement au Royaume-Uni et dont la demande d'asile aboutit recevront un nouveau statut de protection, temporaire, et non plus un droit automatique à l'installation. Leurs droits en matière de regroupement familial et leur accès aux prestations sociales seront limités.

La réaction de la Croix-Rouge britannique

«Ces propositions créent un système injuste à deux vitesses, dans lequel le cas d'une personne et le soutien qu'elle reçoit sont jugés sur la façon dont elle est entrée dans le pays et non sur son besoin de protection. C'est inhumain», a réagi le directeur général de la Croix-Rouge britannique.

Un durcissement lié au Brexit

Durcir les conditions d'immigration constituait un cheval de bataille des partisans du Brexit, qui a mis fin à la libre circulation entre le Royaume-Uni et les pays de l'Union européenne.

L'an dernier, 8500 personnes sont entrées au Royaume-Uni en traversant la Manche sur une petite embarcation, et la majorité a demandé l'asile une fois sur le sol britannique, selon des chiffres du ministère. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Washington lance un plan à 3,5 milliards pour le captage de CO₂
La technique utilisée est considérée comme une solution de lutte contre le changement climatique.

Le gouvernement américain a lancé, jeudi, un plan prévoyant 3,5 milliards de dollars pour des projets de captage de dioxyde de carbone (CO2) directement dans l'air. Cette technique est considérée comme une solution possible dans la lutte contre le changement climatique.

L’article