DE | FR

Il y a 40% de chance qu'il fasse plus chaud d'1,5°C dans 5 ans

Nous nous rapprochons gentiment du cadre mondial fixé par l'Accord de Paris. A savoir, le maintien du réchauffement global à 1,5°. Et non, ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle.



Bild

Image: Shutterstock

L'année 2020 a été l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées. Aussi, une augmentation moyenne d'1,5° C par rapport à l'ère préindustrielle est probable pendant les cinq prochaines années.

Davantage de pluie?

La température annuelle moyenne sera probablement supérieure d'au moins 1°C, dans une fourchette établie entre 0,9°C et 1,8°C, à la situation préindustrielle, a précisé, jeudi, à Genève, l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Bild

Les régions de hautes latitudes et le Sahel devraient recevoir davantage de précipitations. De leur côté, des cyclones tropicaux devraient augmenter dans certaines zones.

«Il faut s'attendre à une fonte accrue des glaces, une élévation du niveau de la mer, une augmentation des vagues de chaleur et d'autres phénomènes météorologiques extrêmes»

Petteri Taalas, secrétaire général de l'OMM

Les effets seront plus importants sur:

Agir plus vite

«Nous nous rapprochons de manière mesurable» de la limite inférieure de l'Accord de Paris, déplore Petteri Taalas. La communauté internationale doit oeuvrer «plus rapidement» pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et atteindre la neutralité carbone.

L'OMM avait récemment précisé que l'année dernière avait été l'une des trois années les plus chaudes jamais observées. La température moyenne mondiale a dépassé de 1.2°C la situation de la période préindustrielle. (ats/hkr)

L'activiste chinoise fait une grève de la faim à Lausanne

Vidéo: watson

La Grève pour l'Avenir en images

1 / 18
La Grève pour l'Avenir, en images
source: sda / anthony anex
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Climat»

Un froid polaire enveloppe toujours les Etats-Unis

Link zum Artikel

Au Texas, après les plombs, ce sont les responsables qui sautent

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Les Texans, sans chauffage, misent sur le «système D» face au froid

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La planète a enregistré un record de chaleur en 2020

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) tire une fois de plus la sonnette d'alarme sur le réchauffement climatique. 2020 a été l'une des trois années les plus chaudes jamais observées. Explications.

La planète brûle et le Covid-19 n'y peut rien, selon le rapport annuel établi par l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Pour eux, «le ralentissement économique lié à la pandémie n'a réussi à freiner ni les moteurs ni l'intensification des effets du changement climatique». Le constat est donc alarmant.

Malgré le refroidissement dû à la Niña (explications ci-dessous), la température moyenne à la surface du globe a dépassé de 1,2 °C celle de l’époque préindustrielle (période …

Lire l’article
Link zum Artikel