International
Climat

Climat: le sud des Etats-Unis dépasse les 40 degrés

Le sud des Etats-Unis dépasse les 40 degrés

Brant Gomez, left, and Quinton Riley, right, play shirtless golf in triple-digit heat in Austin, Texas, Wednesday, June 21, 2023. (AP Photo/Eric Gay)
Il fait si chaud à Austin (Texas), que ces sportifs d'élite jouent au golf à torse nu et en claquettes.Keystone
La canicule est telle que des centres de rafraichissements ont été installés, car les premières vagues de chaleur de l'année sont généralement les plus mortelles, surtout auprès des personnes âgées.
28.06.2023, 04:4628.06.2023, 05:58
Plus de «International»

Une vague de chaleur frappe durement le sud des Etats-Unis, en particulier le Texas et la Louisiane, avec des températures «dangereuses» qui devraient durer encore plusieurs jours et dans lesquelles les experts pointent le rôle du réchauffement climatique.

Alors que l'été vient à peine de commencer, des millions d'Américains sont sous le coup d'alertes à la chaleur extrême, avec des températures dépassant souvent les 40°C.

L'épisode touche également une partie du Nouveau-Mexique, de l'Arkansas, du Mississippi, de l'Alabama, et le nord de la Floride.

Le réchauffement climatique est responsable de la multiplication et de l'intensification des vagues de chaleur dans le monde, martèlent depuis des années les scientifiques:

«Cette vague de chaleur est plus intense, plus étendue, et probablement aussi plus longue que ce qu'elle aurait été sans l'impact des activités humaines»
Andrew Pershing, vice-président en charge de la science pour l'ONG Climate Central

Une analyse préliminaire menée par cette organisation a déterminé que les températures actuelles étaient rendues au moins cinq fois plus probables par le changement climatique.

A Houston, la quatrième plus grande ville du pays avec 2,3 millions d'habitants, des centres de rafraîchissement ont été ouverts pour que les personnes fragiles puissent s'y réfugier.

A la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, une alerte à la chaleur a été émise de 10H00 à 20H00 locale.

«Certains endroits au Texas ont une température qui a dépassé les 37°C durant plus de deux semaines, ce qui est très inhabituel pour cette période de l'année, même dans une région habituée à la chaleur», a souligné Andrew Pershing.

«Ce qui nous inquiète particulièrement, c'est que comme cela a commencé si tôt, la physiologie des gens ne s'était pas encore adaptée à la chaleur»

Insolations

«Buvez beaucoup d'eau, restez dans des pièces avec climatisation, à l'ombre, et vérifiez comment vont votre famille et vos voisins», ont déclaré les services météorologiques américains (NWS), en qualifiant les conditions de «dangereusement chaudes».

Ils ont également conseillé de porter des vêtements légers et de reprogrammer les activités fatigantes en début ou fin de journée:

«Toute personne souffrant de la chaleur doit être transportée vers un endroit frais et ombragé. Les insolations sont des urgences!»

Ces températures extrêmes durent déjà depuis des jours mais s'étendent peu à peu vers l'Est, et devraient perdurer jusqu'au week-end.

La petite ville texane de Del Rio, à la frontière avec le Mexique, a battu son record de chaleur durant huit jours consécutifs, atteignant environ 43°C dimanche, selon les services météo locaux.

En fin de semaine dernière, dans le sud de l'Etat, le parc national de Big Bend a annoncé la mort de deux personnes parties randonner alors qu'il faisait 48°C. Un adolescent de 14 ans a perdu conscience et est décédé, ainsi que son père, victime d'un accident de voiture alors qu'il était parti chercher de l'aide.

Les animaux aussi souffrent de la chaleur: douze chats et un chien ont été retrouvés morts dans un appartement abandonné, selon l'organisation Houston Humane Society.

Cercle vicieux de la «clim»

L'organisme en charge de la gestion de la majeure partie du réseau électrique au Texas, Ercot, a prévenu que la demande en énergie était plus forte en raison de la chaleur, mais a dit s'attendre à pouvoir faire face.

«La climatisation peut littéralement sauver des vies», a souligné auprès de l'AFP Kristina Dahl, de l'Union des scientifiques préoccupés (UCS):

«Mais si nous ne faisons pas marcher cette climatisation avec des énergies renouvelables, on contribue à relâcher davantage d'émissions dans l'atmosphère, ce qui va encore accentuer la chaleur»

Il s'agit d'un vrai «défi», a-t-elle jugé, d'autant que peu de gens sur la planète sont aujourd'hui équipés de climatisation, mais que son usage devrait «grimper en flèche dans les prochaines décennies».

Selon elle, la vague de chaleur actuelle dans le sud du pays est emblématique: «c'est exactement ce à quoi il faut s'attendre dans un monde qui se réchauffe.» (ats/jch)

Les gardes de Charles III ont du mal avec la chaleur
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Ils nous découpent en morceaux»: les Ukrainiens encerclent les Russes
L'armée ukrainienne parvient à se défendre contre l'envahisseur russe sur le front de Kharkiv. Elle semble avoir encerclé de nombreux soldats russes dans une usine, évoquant les souvenirs du début de la guerre et du siège d''Asovstal en Ukraine.

Vovtchansk, une ville de 18 000 habitants située au nord de l'oblast de Kharkiv, à environ huit kilomètres au sud de la frontière entre l'Ukraine et la Russie, est actuellement au cœur de l'actualité internationale. Elle est le principal champ de bataille de l'offensive russe dans le nord — et c'est précisément cette offensive qui semble échouer depuis des semaines. Une catastrophe menace désormais l'armée russe.

L’article