International
Commentaire

La Russie ne méritait pas Alexeï Navalny

«Nawalny»
Le politicien d'opposition Alexeï Navalny s'est battu pour une Russie meilleure - un combat qui lui a coûté la vie.Image: DCM Cabel News Network Inc.
Commentaire

Le rêve d'une nouvelle Russie est mort

Le Kremlin s'est débarrassé de son plus grand opposant au pouvoir et personne n'a réagit en Russie. Vladimir Poutine inaugure une nouvelle ère où la violence risque d'être souveraine.
21.02.2024, 20:4522.02.2024, 10:22
Ivan Ruslyannikov / ch media
Plus de «International»

En janvier 2021, le monde entier a regardé Alexeï Navalny faire le voyage de l'Allemagne jusqu'en Russie. Après un long traitement médical et une convalescence suite à un empoisonnement au Novitchok, le principal opposant de Poutine a décidé de rentrer au pays. Une erreur, pour beaucoup. Et même si l'opinion occidentale louait un acte de bravoure, il était quasiment certain que l'opposant russe risquait de passer le reste de sa vie derrière les barreaux.

Si Alexeï Navalny était resté en Europe, il ne se serait pas distingué des nombreux dissidents russes en exil qui potassent sur leurs chaînes YouTube des moyens de renverser le régime de Poutine. L'avocat de métier a toujours été convaincu de ses principes politiques, qui étaient plus importants pour lui que sa propre santé et que sa propre vie.

Une ferme conviction

Alexeï Navalny n'avait pas que des ambitions politiques. Il a identifié la racine du problème et a montré aux Russes que le régime de Poutine était construit sur la corruption, les mensonges et le sang. Ses recherches sur ce que l'ancien président russe Dmitri Medvedev avait à cacher et sur les biens immobiliers que possédaient les oligarques amis de Vladimir Poutine ont atteint des millions de personnes.

Alexeï Navalny est devenu une figure incontournable dans son pays. Sa renommée lui a permis d'ouvrir par la suite des bureaux dans plusieurs grandes villes. De nombreux jeunes ont développé un grand intérêt pour la politique et l'activisme contestataire. C'est avec la jeune génération, loin du vol et de la corruption, que Navalny a voulu construire la Russie de demain.

La contribution d'Alexeï Navalny à l'éducation de la société civile est d'une valeur inestimable.

Un sacrifice immérité

Il semble parfois que la société russe ne mérite pas le sacrifice de Navalny, tombé gravement malade suite à son empoisonnement. Après son retour en Russie, les tribunaux lui ont infligé de nouvelles peines de prison.

De sa cellule, l'homme politique a appelé les citoyens à ne pas avoir peur. A ne pas abandonner. Mais après le déclenchement de la guerre en Ukraine, des millions de personnes ont fui la Russie. Il n'y avait presque plus personne pour descendre dans la rue en soutien à Alexeï Navalny. L'occasion rêvée pour Vladimir Poutine d'en finir avec son ennemi juré.

16.02.2024, Berlin: Ein Unterst�tzer des russischen Aktivisten Alexej Nawalny h�lt ein Schild "Putin ist ein Killer" vor der russischen Botschaft in Berlin. Nach Angaben der Justiz in seiner ...
Un activiste russe à Berlin.Image: keystone

Navalny n'est pas mort, il a été assassiné. Tout comme l'a été le politicien d'opposition, Boris Nemtsov, qui critiquait ouvertement Poutine, prédisait la guerre en Ukraine et l'isolement total de la Russie par rapport aux pays occidentaux, assassiné dans le centre de Moscou. Mais alors qu'en février 2015, l'assassinat d'un politicien de l'opposition était un événement monstrueux, le meurtre est aujourd'hui une affaire de routine pour le Kremlin.

Alexeï Navalny a été assassiné un mois précisément avant le début des élections présidentielles russes. Ce qui laisse à penser que le nouveau mandat présidentiel de Poutine sera accompagné d'une répression massive.

Un grand danger pour l'opposition

Depuis la semaine passée, toute personne qui discrédite l'armée doit s'attendre à la confiscation de ses biens, en vertu d'une nouvelle loi que Vladimir Poutine vient de promulguer. Le chef du gouvernement serait même en passe de légaliser les condamnations à mort. Dans la Russie de Poutine, il n'existe plus d'instruments capables de protéger non seulement les droits de l'homme, mais aussi la vie. A tout moment, on peut être envoyé au front ou en prison, empoisonné ou abattu.

C'est pourquoi Ilia Iachine, Vladimir Kara-Mourza et d'autres politiciens d'opposition condamnés à de longues peines de prison par les tribunaux russes sont désormais en grand danger.

De nombreuses personnes s'accordent à dire qu'avec Navalny, l'ère de la contestation ouverte en Russie est terminée. Une nouvelle ère s'est ouverte: celle de la violence.

Alexeï Navalny était un symbole d'espoir et un héros national. Avec lui s'est éteint le rêve d'une Russie meilleure.

Alexeï Navalny (1976-2024)
1 / 12
Alexeï Navalny (1976-2024)
Navalny assiste à une audience au tribunal de la ville de Moscou, à Moscou, Russie, le 30 mars 2017.
source: sda / sergei ilnitsky
partager sur Facebookpartager sur X
Elle critique la guerre et se fait virer d'un bus
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Comment la tactique du «hachoir à viande» a décimé l'armée russe
La deuxième année de guerre a été plus meurtrière que la première pour Moscou, selon de nouveaux chiffres. Les soldats professionnels ont progressivement été remplacés par des civils peu entraînés, principalement des détenus, envoyés en «vagues humaines» contre l'ennemi.

Lundi dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé dans une interview que ses forces peinent désormais à se défendre efficacement contre les attaques terrestres menées par les Russes. En cause, la pénurie de munitions qui frappe actuellement l'armée de Kiev.

L’article