DE | FR

Interdits par l'ONU, des tirs de missile ont été testés à Pyongyang

Le Dirigeant Kim Jong-un salue les foules lors d'une parade militaire en Corée du Nord.
Le Dirigeant Kim Jong-un salue les foules lors d'une parade militaire en Corée du Nord.Image: sda
Dirigée par Kim Jong-un, la Corée du Nord a déjà procédé à plusieurs essais nucléaires et testé avec succès des missiles capables d'atteindre les Etats-Unis.
13.09.2021, 02:0813.09.2021, 09:41

La Corée du Nord a effectué avec succès des tirs d'essai d'un nouveau «missile de croisière de longue portée» durant le week-end, a annoncé l'agence KCNA dimanche. Les tests, réalisés samedi et dimanche, ont eu lieu en présence de hauts responsables nord-coréens.

Les missiles ont parcouru une trajectoire de 1500 kilomètres, avant d'atteindre leur cible, non spécifiée par l'agence de presse officielle. Plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisent à la Corée du Nord la poursuite de ses programmes d'armement nucléaire et de missiles balistiques.

Mais, bien que frappé par de multiples sanctions internationales, ce pays a rapidement développé ces dernières années ses capacités militaires sous la direction de son dirigeant Kim Jong-un.

La Corée du Nord a procédé à plusieurs essais nucléaires et testé avec succès des missiles balistiques, capables d'atteindre les Etats-Unis. (ats/jch)

Rhubarbe, un motard qui a du chien

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kadyrov appelle Poutine à utiliser son arsenal nucléaire contre l'Ukraine
Samedi, l'Ukraine a repris la ville stratégique de Lyman. En réaction, le leader tchétchène Kadyrov a exigé des troupes russes une riposte à l'aide d'armes nucléaires.

Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov a appelé aux troupes de Moscou à envisager l'utilisation d'armes nucléaires en Ukraine, suite à la reprise ukrainienne de la ville stratégique de Lyman. Dans un message virulent publié samedi sur Telegram, ce dernier a critiqué le retrait des commandants russes de Lyman:

L’article