DE | FR

Le coronavirus a été créé en laboratoire, «cela ne fait aucun doute»

A security person moves journalists away from the Wuhan Institute of Virology after a World Health Organization team arrived for a field visit in Wuhan in China's Hubei province on Wednesday, Feb. 3, 2021. The WHO team is investigating the origins of the coronavirus pandemic has visited two disease control centers in the province. (AP Photo/Ng Han Guan)

Un garde empêche les journalistes de se rapprocher de l'Institut de virologie de Wuhan, le 3 février 2021. Image: AP

Une nouvelle étude qui va faire beaucoup de bruit affirme que le Sars-Cov-2 a été créé dans le labo de Wuhan. La thèse des chauves-souris ne serait qu'une mise en scène visant à brouiller les pistes.



Et si le coronavirus avait vraiment été créé dans le labo de Wuhan? Démentie plusieurs fois par les autorités chinoises, cette thèse rejaillit régulièrement dans le discours public. Une étude, consultée de manière exclusive par le DailyMail, va probablement mettre le feu aux poudres. Le titre de l'article est très clair:

«Le Covid-19 n'a aucun ancêtre naturel crédible et a été créé par des scientifiques chinois»

L'étude, qui va sortir ces prochains jours, a été réalisée par le professeur britannique Angus Dalgleish et le scientifique norvégien Birger Sørensen. Voici leurs conclusions:

Les deux auteurs ont analysé les expériences menées au laboratoire de Wuhan entre 2002 et 2019. En fouillant dans les archives et les bases de données, ils ont reconstitué la manière dont les scientifiques chinois auraient construit les outils nécessaires à la création du Sars-Cov-2.

Colonne vertébrale naturelle

Cela se passe par la pratique controversée du «gain de fonction», qui consiste à modifier des virus naturels pour les rendre plus infectieux, afin qu'ils puissent se répliquer dans des cellules humaines en laboratoire. Cela permet d'étudier et de mieux comprendre les effets potentiels du virus sur l'homme.

Dalgleish et Sørensen affirment que des scientifiques travaillant sur des projets de gain de fonction ont pris une «colonne vertébrale» naturelle de coronavirus, trouvée chez des chauves-souris des cavernes chinoises, et y ont greffé une nouvelle protéine de spicule (spike en anglais), ce qui l'a transformée en un virus mortel et hautement transmissible, le Sars-Cov-2.

L'Institut de virologie de Wuhan

L'Institut de virologie de Wuhan. Image: Wikidata

«Des théories de la conspiration»

La thèse de la création du virus en laboratoire n'est pas nouvelle et fait débat au sein de la communauté scientifique.

Le 19 février 2020, 27 scientifiques ont publié une déclaration dans The Lancet dans laquelle ils «condamnent fermement les théories de la conspiration suggérant que le Covid-19 n'a pas une origine naturelle». D'autres chercheurs ont fait la même chose un mois plus tard dans les pages de la revue Nature.

Mais depuis, beaucoup d'avis ont évolué. Au début du mois, 18 éminents scientifiques ont publié une lettre dans la revue Science, appelant à une nouvelle enquête sur les origines du virus. D'après eux, «les théories de la libération accidentelle d'un laboratoire et de la propagation zoonotique restent toutes deux viables».

Plus d'articles sur ce sujet:

Qui sont les auteurs de l'étude?

Angus Dalgleish est professeur d'oncologie à l'université St George de Londres. Il est surtout connu pour avoir réussi à créer le premier «vaccin contre le VIH» opérationnel, qui permet de traiter les patients diagnostiqués et de les dispenser de médicaments pendant des mois.

Birger Sørensen est président de la société pharmaceutique Immunor, qui a développé un candidat vaccin contre le coronavirus appelé Biovacc-19.

(asi)

Une année de confinement en images

1 / 12
Une année de confinement en images
source: keystone / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur la gestion du Covid-19:

Chaque habitant pourrait bientôt se faire dépister du Covid en Suisse

Link zum Artikel

Se faire vacciner? Les Suisses Romands préfèrent laisser ça aux Alémaniques

Link zum Artikel

Les effets secondaires des vaccins restent limités en Suisse

Link zum Artikel

Pfizer teste son vaccin chez les jeunes enfants

Link zum Artikel

Le labo de Wuhan rejette les accusations sur les origines du Covid-19

La directrice du laboratoire de l'institut de virologie de Wuhan a de nouveau démenti la théorie, selon laquelle le virus à l'origine du Covid-19 aurait pu s'échapper de son institution.

«Comment diable puis-je apporter des preuves de quelque chose dont il n'y a aucune preuve?», a lâché la virologue chinoise Shi Zhengli, à la tête du laboratoire de haute sécurité P3 (pathogène de classe 3) de l'institut de Wuhan, interrogée, lundi, par téléphone par le New York Times.

La directrice de l'institut a aussi démenti les informations, publiées dans la presse américaine, selon lesquelles trois chercheurs de Wuhan auraient été hospitalisés en novembre 2019, présentant des …

Lire l’article
Link zum Artikel