DE | FR

Préparez-vous, le Delta ne sera (probablement) pas le dernier variant

Bild

Image: Shutterstock

Alors que le variant Delta est en train de provoquer une vague de reconfinements partout dans le monde, des experts alertent: ce n'est probablement pas le dernier. Ni le plus dangereux.



C'est une phrase que l'on entend régulièrement depuis le printemps 2020: «La pandémie est loin d'être terminée». Cette fois, elle a été prononcée par les membres du Règlement sanitaire international, qui s'est réuni mercredi.

Les experts indépendants, mandatés par l'OMS, sont inquiets et fustigent ces pays qui pensent que la crise est finie. «La situation n'est pas bonne», a dit le président du Règlement, Didier Houssin.

Et pour cause. Dans leur déclaration, au terme de leur réunion, les spécialistes estiment que «l'émergence et la propagation mondiale de nouveaux variants qui pourraient être plus dangereux et aussi plus difficiles à contrôler» est «probable».

Contre l'inégalité vaccinale

Houssin a également dénoncé les pays qui incitent leurs ressortissants à une troisième dose, alors que l'inégalité vaccinale est encore importante.

Comme l'OMS, le comité d'experts indépendants est favorable à une levée provisoire de la propriété intellectuelle et à un transfert de technologies. (ats/asi)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

24 hospitalisations en 72h +++ Le Valais renforce son soutien psychiatrique aux jeunes

Link zum Artikel

Le variant vietnamien expliqué en 3 points

Après l'anglais, le brésilien, le sud-africain, le suisse et l'indien, un nouveau variant a été découvert au Vietnam. Faut-il s'inquiéter? Est-il plus dangereux? Voici ce que l'on sait actuellement.

Ce nouveau variant est un hybride des mutations anglaises et indiennes, ont précisé les autorités du pays asiatique. Bien que le mot «hybride» puisse faire penser à toute sorte de diablerie génétique, le nouveau-né vietnamien n'est pas le résultat d'un croisement entre ses deux prédécesseurs, explique Forbes.

Cela signifie plutôt qu'il combine les particularités des variants anglais et indien. Concrètement, il présente une modification au niveau de la protéine de spicule qui ressemble à …

Lire l’article
Link zum Artikel