larges éclaircies
DE | FR
International
Donald Trump

Melania et Donald Trump sont descendus de l'avion en Floride

President Donald Trump waves to a handful of supporters as he arrives with first lady Melania Trump at Palm Beach International Airport in West Palm Beach, Fla., Wednesday, Jan. 20, 2021. (Joe Cavaret ...
Ce qui va se passer dans quatre secondes va vous étonner.Image: SIPA

Nouveau but dans la vie: s'en ficher comme Melania

A l'arrivée de son dernier vol présidentiel direction la Floride, Mister Trump s'est arrêté pour faire coucou à la presse. Pas son épouse Melania qui a préféré la limo. (On voudrait tellement faire pareil en arrivant au boulot le lundi matin, mmh?)
26.01.2021, 11:2127.01.2021, 16:27
Plus de «International»

Quelques minutes avant la prestation de serment de Joe Biden, Donald Trump a descendu les marches de l'avion présidentiel pour la dernière fois, accompagné de son épouse Melania Trump.

Mais alors qu'il se tournait naturellement pour saluer la presse d'une main alerte, l'ex-Première dame s'est montrée particulièrement agacée. Au point de ne jeter qu'un coup d'oeil éclair vers les journalistes avant de filer tout droit en direction de sa... limousine.

La scène a fait le tour du monde en quelques secondes et n'a plus grand-chose à voir avec l'allure que Melania pouvait afficher pendant le règne de son mari. Jugez plutôt👇🏼

Après la défaite

GIF animéJouer au GIF

Avant la défaite

GIF animéJouer au GIF
Ça pourrait aussi vous intéresser:
    0 Commentaires
    Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
    Donald Trump est obsédé par la famille royale
    En menaçant de faire virer le rêve américain du prince Harry au cauchemar, Donald Trump vient de faire une énième démonstration de sa fascination pour la monarchie. Une passion qui remonte à son enfance. Remontons le fil.

    Entre un plongeon dans l'océan, un bal caritatif et un déjeuner sur la terrasse d'Oprah Winfrey, le prince Harry nourrit peut-être quelques motifs d'inquiétudes. A quelques mois de l'élection américaine, Donal Trump, grand favori dans les sondages, vient d'ores et déjà de lui adresser un avertissement. «ll a trahi la reine. C'est impardonnable. Il serait seul si cela ne dépendait que de moi», a-t-il lancé samedi, à l'occasion d'une conférence près de Washington DC.

    L’article