beau temps
DE | FR
International
Donald Trump

Donald Trump Jr. vend des t-shirts contre Alec Baldwin

Donald Trump Jr. vend des tee-shirts contre Alec Baldwin
Donald Trump Jr. (gauche) a profité du drame impliquant Alec Baldwin (droite) pour se moquer de lui.Image: shutterstock

Comment le clan Trump se fait de l'argent sur l'affaire Baldwin

Depuis le tir mortel d'Alec Baldwin, les réactions se font vives, surtout chez les célébrités. Parmi elles, Donald Trump Jr. qui a imprimé son avis sur des vêtements mis en vente sur son site internet. La guerre entre l'acteur et l'homme d'affaires est relancée.
26.10.2021, 15:1127.10.2021, 10:29
Suivez-moi

«Les armes à feu ne tuent pas les gens, Alec Baldwin tue les gens.» Donald Trump Jr. a imprimé ce slogan sur des t-shirts, des sweats à capuche et des débardeurs qu'il vend dans sa boutique en ligne. La collection unisexe, vendue 28 dollars (26 francs) la pièce, est disponible en quatre couleurs.

alec balwin donald trump junior tee shirt
Donald Trump Jr. a mis en vente des t-shirts qui raillent Alec Baldwin.Image: shopdonjr.com

Ces vêtements surviennent à la suite d'un drame qui a suscité l'émoi dans le monde ce week-end. Vendredi 22 octobre, Alec Baldwin a accidentellement tué la photographe Halyna Hutchins durant le tournage du film Rust et blessé le réalisateur Joel Souza. Le pistolet factice utilisé sur le plateau était, en réalité, chargé d'une vraie balle.

Pour Donald Trump Jr., l'occasion n'a jamais été aussi belle de se moquer de l'acteur, fervent opposant à l'utilisation des armes à feu.

Trump et ses mains «ensanglantées»

La guerre entre Alec Baldwin et le clan Trump n'est pas récente. Pendant des années, l'acteur américain a parodié le 45e président des Etats-Unis au sein de l'émission télévisée Saturday Night Live (SNL).

Un petit extrait vidéo juste ici👇

De 2016 à 2020, Alec Baldwin a incarné Donald Trump durant sa présidence des Etats-Unis. Son personnage a pris fin lorsque Joe Biden a été élu. Vidéo: YouTube/Saturday Night Live

En parallèle, Alec Baldwin a souvent fait campagne pour une meilleure réglementation des armes à feu aux Etats-Unis. «Nous allons nous assurer que le monde entier voit vos mains ensanglantées», martelait-il en 2018, dans une lettre adressée à la présidence Trump et signée par d'autres célébrités.

Baldwin et son regard «d'abruti anti-armes»

Du côté des Trump et de l'Amérique pro-armes, ces nombreuses attaques ne passent pas. Et depuis le tragique accident, la progéniture de l'ancien président se moque régulièrement d'Alec Baldwin. Le 23 octobre, alors que l'affaire explosait, il a publié un mème sur sa page Instagram avec une légende qui a beaucoup fait rire ses fans:

«[Le regard de Baldwin], c'est celui d'un abruti anti-armes quand il tue plus de personnes avec un pistolet que toute votre collection d'armes à feu n'en a jamais fait»
Donald Trump Jr.instagram

Mais ces moqueries ont aussi fait jaser de nombreux détracteurs. Pour répondre aux critiques de ces derniers, Donald Trump Jr. a réagi dans une story Instagram. Il a défendu son propos en expliquant que Baldwin n'hésitait jamais à «pisser sur la tombe de quelqu'un» pour prendre position, avant de conclure: «F*ck him!» (mndl)

Affaire Baldwin, le drame en images

1 / 7
Affaire Baldwin, le drame en images
source: sda / roberto e. rosales
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Elle sauve son fils.

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky dénonce un énième «crime contre l'humanité» commis par les Russes
Selon l'armée de l'air ukrainienne, la Russie a tiré environ 70 missiles de croisière sur le pays, ainsi que cinq drones kamikazes, visant des infrastructures stratégiques.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé mercredi devant le Conseil de sécurité des Nations unies un «crime contre l'humanité» perpétré selon lui par la Russie. Moscou s'est attaquée aux infrastructures énergétiques ukrainiennes.

L’article