DE | FR
Shopping

Image: Shutterstock

3 choses qu'Amazon veut changer dans nos sorties shopping

Sortir des magasins sans payer, choisir sa coupe de cheveux en réalité augmentée ou régler ses courses avec la paume de sa main, voici les dernières technologies développées par Amazon pour bouleverser le commerce de proximité.



Après avoir révolutionné les achats en ligne, Amazon s'est trouvé un nouveau terrain de jeu. Le géant du numérique, fondé par Jeff Bezos en 1994, s'attaque désormais au commerce de proximité. Et même si ces technologies ne sont pas encore arrivées jusqu'en Suisse, elles sont en train de faire leurs preuves aux Etats-Unis et au Royaume-Uni et pourraient bientôt débarquer chez nous.

Payer façon Star Wars

Laissez tomber Twint, les cartes bancaires ou votre smartphone, la Force est désormais avec vous. La nouvelle technologie développée par Amazon vous permet de payer grâce à la paume de votre main. Un simple passage au-dessus d'un détecteur Amazon One suffit à régler vos achats.

Amazon

Image: Amazon

L'appareil scanne les moindres détails (sillons, veines, lignes,...) pour vous identifier et associer votre main à votre carte de crédit. Testé depuis l'automne dernier dans les magasins Amazon Go, la technologie semble avoir fait ses preuves. L'entreprise a annoncé la semaine passée qu'elle était dès maintenant à disposition chez Whole Foods Market, une chaîne américaine d'épiceries bio appartenant également à Amazon.

Mais le géant du Web ne compte pas s'arrêter là et espère bien vendre sa technologie à d'autres supermarchés. Comme l'indiquent nos confrères du Temps, le système pourrait même rapidement dépasser le cadre du shopping pour s'appliquer à n'importe quel service nécessitant une identification.

Votre future coupe de cheveux direct sur votre tête

Fini de s'arracher les cheveux au moment de choisir sa future coupe. Le nouveau salon de coiffure lancé par Amazon à Londres la semaine passée vous propose de prévisualiser ce à quoi vous allez ressembler grâce à la réalité augmentée et à un système de miroirs.

Amazon

Un écran permet de visualiser votre futur coupe de cheveux avant de prendre une décision. Image: Amazon

D'abord réservé aux employés de l'entreprise, le Amazon Salon ouvrira ses portes à tous, dès les prochaines semaines. Les clients pourront y tester d'autres technologies en cours de développement, notamment le fait de pointer du doigt un produit qui les intéresse afin que ses caractéristiques s'affichent sur un écran.

Faites vos courses, partez sans payer

Bon, soyons honnêtes, vous allez quand même devoir payer: Amazon, ce n'est pas le Père Noël. En réalité, dans certains de ses magasins, l'entreprise vous propose de vous identifier avec votre téléphone en entrant, de choisir ce que vous voulez dans les rayons puis de quitter les lieux sans passer en caisse. La facture sera automatiquement déduite de votre carte de crédit.

Pour vous éviter les files d'attentes et les caddies pleins à vider, Amazon a deux solutions. Soit c'est le chariot lui-même qui détecte ce qu'il contient au moment de sortir soit ce sont des capteurs installés dans le magasin et le système de caméras de surveillance qui identifient vos achats pour en dresser la liste. Dans tous les cas, cela permet à l'entreprise de se passer de personnel de caisse et d'offrir des horaires d'ouvertures étendus, de 7h à 23h à Londres, par exemple.

The Amazon Fresh grocery store opens in London, Thursday March 4, 2021, where a sign explains for shoppers to pick up items and walk out of the store, contactless, without the need for a till. Customers will scan a QR code on their way into the store, with cameras and technology identifying the items that shoppers take from the shelves and their account automatically paid. (Victoria Jones/PA via AP)

«Choisissez ce que vous voulez, mettez dans le sac, sortez! Nous vous enverrons un reçu par mail.» Image: AP PA

Quelle est la technologie d'Amazon que vous préférez?

BONUS: Ouvrir sa maison à distance ou livrer par drone

Mais Amazon n'oublie pas son business premier: le commerce en ligne. Pour maintenir sa domination sur ce marché, l'entreprise développe plusieurs systèmes, notamment la livraison par drone qui est actuellement testée aux Etats-Unis.

Prime Air peut livrer des colis de 2,3 kilos au maximum en moins de 30 minutes dans un rayon de 12 kilomètres autour de son entrepôt de départ.

abspielen

Vidéo: YouTube/AFP

Autre solution mise en place par le géant du numérique pour favoriser les livraisons: Amazon Key. Avec ce système, vous pouvez déverrouiller votre domicile à distance afin de permettre au livreur de déposer votre commande dans votre salon ou même directement dans votre frigo. Et pour les plus méfiants, une caméra de surveillance vous permet de suivre toute l'opération à distance jusqu'à ce que votre porte soit refermée.

Eux, visiblement, ils ne sortent pas d'un salon de coiffure Amazon

1 / 14
Et si on se poilait sur les meilleures coupes mulet de chiens
source: reddit
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de prison

Link zum Artikel

Taylor Swift première femme sacrée «icône mondiale» aux Brit Awards

Link zum Artikel

Les Belges voudraient copier notre fédéralisme, mais est-ce possible?

Link zum Artikel

Burnout, dépression, insomnies, les infirmières appellent à l'aide

Link zum Artikel

La Chine inflige une amende de 2,5 milliards de francs à Alibaba

Le numéro un chinois du commerce en ligne a été condamné pour abus de position dominante, marquant un tournant pour un secteur jusqu’ici peu régulé.

Un signe flagrant de la reprise en main des géants de la tech par Pékin. Le régulateur du commerce montre les muscles face aux géants du web chinois. Un tournant après des années de tolérance qui ont permis à Tencent, Alibaba et quelques autres, de créer des empires. Ces nombreuses applications sont devenues incontournables dans la vie quotidienne des Chinois.

Alibaba, en particulier, subit les foudres du régulateur depuis l’annulation de l’introduction en bourse de sa filiale financière, …

Lire l’article
Link zum Artikel