ciel couvert11°
DE | FR
International
Egypte

La nouvelle capitale de l'Egypte (pour les riches)

Voici la nouvelle capitale de l'Egypte (pour les riches)

Le Caire, c'est du passé: le gouvernement égyptien s'installe en cette nouvelle année dans une ville à peine construite. Celle-ci n'a pas encore de nom, mais de nombreux projets de tous les superlatifs: le plus haut bâtiment du monde, zéro criminalité, de l'énergie verte. Mais la nouvelle Smart City ne résoudra pas un problème profond, au contraire.
27.12.2022, 06:3527.12.2022, 16:16
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Suivez-moi
Plus de «International»

Le Caire est plein à craquer.

Avec une densité de population de 15 000 personnes au kilomètre carré, la mégalopole sur le Nil est l'une des villes les plus densément peuplées au monde.

Rien que dans le centre-ville, il y a plus de personnes que dans toute la Suisse: 9,5 millions d'habitants sur une superficie de 606 kilomètres carrés.

L'ensemble de l'agglomération abrite environ un cinquième de la population égyptienne, soit environ 19,3 millions de personnes au total.

This photo was taken from the Cairo Citadel during daytime. The visibility is not clear due to humidity and polution. The pyramids of Giza can be seen far away across the town.
La capitale égyptienne est l'une des villes les plus densément peuplées au monde.image: Moment RF
Les voitures et les gens se pressent dans les rues bondées de la ville.
Les voitures et les gens se pressent dans les rues bondées de la ville.image: Shutterstock

La vie au Caire pousse les gens à la limite de la crise de nerfs. Les voitures et les gens se pressent chaque jour dans les rues, qui étouffent sous le trafic. Le bruit gronde jusque dans les ruelles sinueuses où les déchets et les ordures s'empilent en pyramides. Un système efficace de collecte des poubelles fait défaut et la pollution aux particules fines dépasse chaque année le seuil critique. La liste des problèmes s'étend jusqu'à Nout, la déesse égyptienne du ciel.

Depuis les années 1960, la population du Caire a augmenté de manière disproportionnée. A l'époque, elle comptait encore 3,5 millions d'habitants et devrait atteindre 24 millions d'ici 2050.

Et malgré cette calamité, les tentacules de la ville continuent de s'étendre.​

La vie sur les toits du Caire

De nombreuses zones urbaines continuent déjà de s'étendre chaque jour, non seulement en largeur mais aussi en hauteur. Dans les quartiers pauvres, les familles installent leur maison sur les toits, car il manque des logements abordables. Ou parce que les nombreux lotissements délabrés de la ville, situés sur les rives marécageuses du Nil, s'effondrent sur eux-mêmes.

Une sorte de ville se crée au-dessus de la ville.​

epa03584511 A woman looks from her balcony in the slum residents Ramlet Bulaq's in Cairo, Egypt, 14 February 2013. Ramlet Bulaq's residents live in run-down shacks and lack basic facilities, ...
Les habitants du bidonville de Ramlet Bulaq vivent dans des cabanes délabrées et ne disposent pas d'installations de base comme l'eau courante.
image: EPA
epa04678847 A general view showing the Bulaq slum in Cairo, Egypt, 25 March 2015. According to estimates, about 16 million Egyptians live in slum neighborhoods lacking basic facilities and even at ris ...
Bulaq: un quartier pauvre du Caire sur la rive est du Nil.image: EPA
epa04678846 An Egyptian boy plays on the roof of a home at the Bulaq slum in Cairo, Egypt, 25 March 2015. According to estimates, about 16 million Egyptians live in slum neighborhoods lacking basic fa ...
Selon les estimations, environ 16 millions d'Egyptiens vivent dans des bidonvilles.image: EPA
epa05507594 A picture made available on 23 August 2016 showing Egyptians sitting outside their houses at a slum near the Nile City Towers in Ramlet Bulaq neighborhood, Cairo, Egypt, 21 August 2016. Ra ...
Le quartier de Ramlet Bulaq est situé non loin des tours emblématiques «Nile City Towers», reliées par un hôtel de luxe.image: EPA

Trop de monde, pas assez de place. Le Caire a fait son temps en tant que capitale.

C'est ce qu'a dû penser le président Abdel Fattah al-Sissi lorsqu'il a annoncé, en 2015, qu'il voulait faire sortir de terre une nouvelle cité administrative. Ce devait être une ville de tous les superlatifs, avec les plus hauts gratte-ciel du pays et l'une des plus grandes mosquées du monde. Exactement comme dans le Golfe persique.

Al-Sissi a justifié son projet à la télévision nationale égyptienne:

«La croissance démographique est l'un de nos plus grands problèmes, pas moins que le terrorisme. Car la grande pauvreté est une source de terrorisme. Elle pousse les gens à l'extrémisme.»

Depuis cette annonce, un chantier gigantesque se trouve au milieu du désert, à 35 kilomètres à l'est du Caire.

epa09078297 General view of the construction site of the central business district of the new administrative capital, 45 kilometers east of Cairo, Egypt, 16 March 2021. Egypt started the construction  ...
Une vue du chantier de la nouvelle capitale administrative de l'Egypte, le 16 mars 2021.image: EPA

La ville de tous les superlatifs

La future capitale du Caire devrait compter, à terme, 6,5 millions d'habitants et sa superficie devrait être comparable à celle de Singapour. Près de 50 000 nouveaux emplois devraient y être créés.

Il est prévu de construire 1,1 million de logements (de luxe), 2000 écoles, 600 hôpitaux, 1200 mosquées, six universités, un fleuve artificiel et un aéroport international. Sans oublier un parc d'attractions quatre fois plus grand que Disneyland, un parc deux fois plus grand que Central Park à New York et une tour (Iconic Tower) qui dépassera de plus de 120 mètres le gratte-ciel Burj Khalifa de Dubaï et deviendra le plus haut bâtiment du monde.

220823 -- CAIRO, Aug. 23, 2022 -- Aerial photo taken on July 19, 2022 shows the Central Business District CBD project in Egypt s new administrative capital in east of Cairo, Egypt. The construction of ...
Le centre-ville de la future capitale égyptienne avec l'Iconic Tower dont la construction n'est pas encore terminée.image: imago

Et ce n'est pas tout.

Une structure de cristal (Diamond Tower), qui ne sera pas aussi haute que l'Iconic Tower, mais qui sera tout de même le plus haut bâtiment d'Afrique, est en train de sortir de terre. Al-Sissi en personne s'installera un jour dans la capitale et un palais sera construit pour lui.

Elle doit devenir le deuxième plus grand gratte-ciel d'Egypte: la Diamond Tower.
Elle doit devenir le deuxième plus grand gratte-ciel d'Egypte: la Diamond Tower.image: acud

Voilà pour le plan. Jusqu'à présent, quelques immeubles d'habitation ont été construits, dont le bâtiment du gouvernement. Dès janvier, 500 collaborateurs du gouvernement emménageront dans ce complexe de tours dont la taille ne peut être comparée à aucun autre bâtiment gouvernemental de la région.

Même l'une des plus grandes mosquées du monde, la mosquée Al-Fattah al-Alim, n'est pas restée un simple mirage. En 2019, le président a inauguré la plus grande mosquée du pays, d'une superficie de 450 000 mètres carrés.

Pour tous les autres, les portes aux abords du Caire s'ouvriront progressivement à partir de 2023.

La nouvelle capitale sera construite à 35 kilomètres à l'est du Caire, sur une superficie totale de 725 kilomètres carrés.
La nouvelle capitale sera construite à 35 kilomètres à l'est du Caire, sur une superficie totale de 725 kilomètres carrés.image: acud
epa09078531 A view a construction site of the New Administrative Capital, 45 kilometers east of Cairo, Egypt, 16 March 2021. Egypt started the construction of the new administrative and financial capi ...
Les immeubles d'habitation de la ville-refuge.image: EPA

Autre élément qui manque encore à la ville: un nom.

En 2019, la population a pu soumettre des propositions. Sous trois conditions: le nom doit exprimer l'identité égyptienne, ne comporter que deux mots et ne pas faire référence à la politique ou à la religion. Jusqu'à présent, le gouvernement n'a encore annoncé aucune appellation.

Un Nil asséché pour alimenter la ville en eau

Le thème de la durabilité et de la sécurité est également à l'ordre du jour du projet de construction. Les bâtiments ne consommeront à l'avenir que l'énergie qu'ils produisent eux-mêmes grâce au photovoltaïque et aux éoliennes. De plus, la capitale doit être exempte de criminalité. Un système de surveillance à l'échelle de la ville doit y veiller.

Mais la réalité est quelque peu différente en ce qui concerne la durabilité.

L'Egypte souffre déjà d'un manque d'eau. Le pays dépend entièrement de l'eau du Nil. Ce cours d'eau couvre 97% de la consommation d'eau égyptienne. Les besoins croissants de la population en forte augmentation, le changement climatique et la mise en service du barrage éthiopien Gerd ne font qu'aggraver la situation. Pour ce méga-projet également, l'eau est pompée dans le Nil déjà épuisé. L'eau doit être acheminée vers la ville par une rivière nouvellement construite.

Nouvelle ville, non sans arrière-pensées

Tout comme d'autres mégapoles, créées ex nihilo, le gouvernement égyptien veut, entre autres, attirer un grand événement sportif (surprise!) dans le pays, ou plutôt dans la nouvelle capitale. Le pays des pharaons est le premier pays africain à vouloir organiser les Jeux olympiques en 2036.

Il est prévu de construire des stades, des piscines olympiques, des courts de tennis et d'autres installations sportives.

epa10180140 Workers at a construction site of the New Administrative Capital (NAC), some 45km east of Cairo, Egypt, 12 September 2022. The new city is located 45 kilometers east of Cairo, in an area h ...
Certaines choses doivent encore être construites dans la nouvelle ville.image: EPA

Financé avec l'aide de la Chine

Avec cette nouvelle ville, l'Egypte ne veut pas seulement s'assurer l'événement sportif. La future capitale s'inscrit dans le projet «Egypt Vision 2030», qui vise à stimuler le développement économique du pays. Les coûts de la nouvelle capitale sont estimés à 59 milliards de dollars américains. Le projet est principalement financé par des crédits que les critiques jugent plutôt opaques.

L'un des plus grands sponsors est la Chine. En effet, la situation géographique de la capitale n'est pas anodine pour Pékin. La capitale se trouve non loin du canal de Suez, l'une des voies navigables les plus importantes du monde, qui relie la mer Rouge à la Méditerranée et évite aux navires de faire le tour du continent africain.

Le canal de Suez est l'une des voies navigables les plus importantes du monde: 12% du commerce maritime mondial passe par le canal de Suez, dont de nombreux porte-conteneurs en provenance de Chine.
Le canal de Suez est l'une des voies navigables les plus importantes du monde: 12% du commerce maritime mondial passe par le canal de Suez, dont de nombreux porte-conteneurs en provenance de Chine.image: google maps

L'Empire du Milieu a mis à disposition du pays un crédit de trois milliards de dollars américains. La plus grande entreprise de construction chinoise, China State Construction Engineering, a pris en charge les travaux de construction. Pour 1,2 milliard de dollars supplémentaires, la Chine a financé le monorail qui relie Le Caire à la nouvelle cité administrative.

La coopération a eu lieu dans le cadre de l'initiative «Belt and Road» (nouvelle route de la soie), une stratégie lancée par la Chine visant à relier l'Asie à l'Afrique et à l'Europe par des réseaux terrestres et maritimes. Le canal de Suez fait également partie de la Route de la Soie.

La future capitale de l'Egypte (encore sans nom) est construite sur le sable.
La future capitale de l'Egypte (encore sans nom) est construite sur le sable.image: twitter

Une ville pour les riches

Et qui y habitera bientôt? Cela n'a pas encore été communiqué. Ce qui est certain, c'est que les appartements sont proposés à des prix très élevés. Un appartement de deux pièces coûte en moyenne environ 50 000 dollars ─ et ce dans un pays où un tiers de la population vit dans la pauvreté.

Le politologue égyptien, Maged Mandour, qui écrit sur les affaires du monde arabe et plus particulièrement sur les changements sociaux au Moyen-Orient, a déclaré au New York times:

«Le président emprunte de l'argent à l'étranger pour construire une immense ville pour les riches. Mais les Egyptiens pauvres et de la classe moyenne paient le prix du méga-projet à travers les impôts et la réduction des investissements.»

La nouvelle ville doit être un jour le symbole de l'essor économique. Une ville de tous les superlatifs. Il est bien possible qu'elle devienne aussi un autre symbole du fossé entre riches et pauvres en Egypte.

(traduction par sas)

Copin comme cochon: Le bêtisier
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi «Poutine sera destitué» après avoir gagné la guerre
Spécialiste de la Russie post-communiste, l'historienne Françoise Thom nous parle de la «logique paranoïaque» de Vladimir Poutine, des tentatives de manipulation en Occident et elle répond à la question du potentiel recours à la bombe nucléaire.

En tant que critique de Poutine, vous ne pouvez actuellement pas voyager en Russie. Qu'avez-vous pensé de l’entretien avec Tucker Carlson?
Poutine est complètement pris dans sa logique paranoïaque – il a même défendu Hitler en affirmant que celui-ci avait été contraint par la Pologne à envahir son pays en 1939. L'objectif de cette apparition était de renforcer le candidat américain Donald Trump et de se débarrasser des sanctions occidentales après une victoire sur une Ukraine à cours d'armes et de munitions. C'est pourquoi il se dit prêt à négocier. Pour Poutine, négocier signifie simplement déterminer les conditions de la capitulation de l’Ukraine.

L’article