International
Espace

Une mystérieuse météorite est partie et revenue sur Terre

Météorite Maroc
Voici l'objet si mystérieux pour les chercheurs.

Cette mystérieuse météorite vient d'une planète improbable

Des chercheurs se passionnent pour un petit bout de roche volcanique découvert au Maroc. S'il n'y a rien d'exceptionnel à trouver ce type de roche au Maroc, le point crucial est que cette météorite vient de la Terre, est partie dans l'espace, puis en est revenue. C'est totalement inédit.
17.07.2023, 20:5818.07.2023, 18:15
Plus de «International»

C'est en 2018 qu'a été découverte une petite météorite de 646 grammes. «Northwest Africa 13188», de son petit nom. Jusque-là, rien d'exceptionnel. Mais la découverte du minéral va révéler un fait curieux: son analyse va confirmer qu'il s'agit d'une roche d'origine volcanique, qu'elle s'est formée sur Terre et qu'elle a quitté notre planète pour s'aventurer dans l'espace pendant quelques milliers d'années, au moins.

«Nous considérons que NWA 13188 est une météorite, lancée depuis la Terre et plus tard réaccrétée à sa surface»
Carl Agee, directeur de l'Institute of Meteoritics à l'Université du Nouveau-Mexique (Etats-Unis)

Trois éléments le prouvent: l'hélium-3, le béryllium-10 et des traces de néon-21 à sa surface. Ces trois résidus chimiques démontrent que la roche a été exposée aux rayons cosmiques et qu'elle s'est vitrifiée à l'entrée dans l'atmosphère, soit que sa surface a fondu avec la chaleur due à la friction en pénétrant l'atmosphère.

Pour découvrir l'origine d'une météorite, les scientifiques doivent étudier la composition des roches et les minuscules poches de gaz qu'elles contiennent. L'atmosphère de la «planète source» est comme capturée dans chacune de ses poches et permet dès lors de savoir avec certitude d'où elle provient.

«Toutes les planètes du système solaire comme Vénus, Mars ou la Terre ont des atmosphères différentes et uniques un peu comme une empreinte digitale»
Carl Agee, directeur de l'Institute of Meteoritics à l'Université du Nouveau-Mexique (Etats-Unis)

Comment cette pierre a-t-elle pu quitter la Terre?

Ça, c'est ce que l'on sait. Pour le reste, les chercheurs se divisent sur le «comment». La première option, celle sur laquelle tablent les chercheurs à qui l'on doit cette découverte, est celle d'une éruption volcanique particulièrement puissante, suffisamment puissante pour éjecter des roches jusque dans l'espace. Problème? Aucune éruption connue n'aurait pu la projeter avec suffisamment de force. En effet, la plus puissante que l'on connait est celle du volcan Hunga Tonga en 2022, mais elle a culminé à «seulement» 57 kilomètres d'altitude, bien trop peu pour envoyer une matière de ce poids dans la stratosphère et la faire quitter l'orbite de l'attraction terrestre.

«Lorsque vous faites des hypothèses extraordinaires, vous avez besoin de preuves extraordinaires»
Philippe Claeys, géologue et planétologue

Une deuxième option serait son éjection de la Terre par une comète qui se serait écrasée à la surface de la planète. C'est la même explication qui a été avancée en 1971 pour une autre trouvaille d'exception. A l'époque, on avait découvert la plus vieille trace géologique de la Terre... sur la lune! En effet, un morceau de roche terrestre vieille de 4 milliards d'années avait été découvert sur la lune par l'équipe de la mission Apollo 14. Les scientifiques n'ont jamais trouvé un fragment aussi vieux sur notre propre planète.

Les scientifiques n'ont jamais trouvé un fragment aussi vieux sur notre propre planète. Il est donc paradoxal d'imaginer que le plus vieux morceau de Terre connu se trouve sur la Lune. Peut-être un jour en aurons-nous le dernier mot.

Les images fascinantes du volcan islandais
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une collision de trains fait plusieurs morts en Inde
Un train de passagers a heurté un convoi de marchandises dans l'est de l'Inde. Au moins huit personnes ont perdu la vie, et une quarantaine ont été blessées.

Au moins huit personnes ont été tuées lundi en Inde lorsque le conducteur d'un convoi de marchandises a ignoré un signal et a percuté un train de passagers par l'arrière dans l'État du Bengale occidental (est), ont annoncé la police et les autorités ferroviaires.

L’article