International
Etats-Unis

Joe Biden refuse de livrer des F-16 à l'Ukraine

Biden refuse de livrer des avions de combat F-16 à l'Ukraine

Ukraine's President Volodymyr Zelensky meets with US President Joe Biden in the Oval Office of the White House, in Washington, DC on December 21, 2022. Zelensky is in Washington to meet with US P ...
La visite en décembre de Volodomyr Zelensky à Washington ne change rien à la décision de Joe Biden sur les F-16. Image: AFP
Les Occidentaux viennent de franchir un palier dans l'aide militaire apportée à l'Ukraine, après que l'Allemagne et les Etats-Unis ont annoncé l'envoi de chars.
31.01.2023, 05:0631.01.2023, 08:16
Plus de «International»

Joe Biden a opposé lundi un refus catégorique à l'idée d'envoyer à l'Ukraine des avions de combat américains de type F-16.

«Non»
Joe Biden, lorsqu'un journaliste l'a interrogé à la Maison Blanche sur la possibilité de fournir les appareils que réclament les dirigeants ukrainiens.

Le président Volodymyr Zelensky réclame une assistance encore plus poussée, passant par la livraison de missiles à longue portée et d'avions de combat.

Berlin a déjà rejeté catégoriquement cette idée, tandis que le président français Emmanuel Macron a estimé prudemment que «par définition, rien (n'était) exclu», tout en assurant que les Ukrainiens ne lui avaient pas fait à ce jour de demande en ce sens.

>>> Suivez en direct l'évolution de la guerre en Ukraine

Alors qu'approche le 24 février, qui marquera un an depuis l'invasion de l'Ukraine, Joe Biden n'a pas voulu dire s'il se rendrait en Europe à cette occasion. Mais il a assuré qu'il irait, sans préciser de date, en Pologne, un pays qui joue un rôle clé dans la réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

«Je vais aller en Pologne, mais je ne sais pas quand», a-t-il dit aux journalistes, en regagnant Washington après un court déplacement dans la ville de Baltimore (Maryland, est). (ats/jch)

Letterman - Zelensky sur Netflix: la bande annonce
Video: youtube
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La campagne pour les législatives s'accélère déjà en France
Au lendemain du coup de tonnerre de la dissolution de l'assemblée nationale, les manoeuvres ont commencé lundi en France. La gauche a appelé à un «front populaire» avec des candidatures communes dans chaque circonscription. Le RN cherche lui à élargir son assise.

Le président français Emmanuel Macron entrera de plain-pied mardi dans la campagne, en tenant une conférence de presse dans l'après-midi. La classe politique a passé la journée de lundi en conciliabules et autres rendez-vous secrets ou ultra-médiatisés, après la victoire historique de l'extrême droite aux européennes dimanche et la dissolution retentissante de l'assemblée nationale par le chef de l'Etat.

L’article