DE | FR
Image: sda

2200 soldats restent déployés pour protéger Washington en alerte

La Garde nationale restera dix semaines de plus pour aider à protéger le Congrès suite à l'assaut du Capitole le 6 janvier dernier. La menace qui plane est toujours très élevée selon la police.
10.03.2021, 10:4410.03.2021, 17:21

Aux Etats-Unis, le secrétaire à la défense approuve le maintien de 2200 soldats de la Garde nationale au Capitole jusqu'à la fin mai. Les militaires seront là pour aider les agences fédérales de maintien de l'ordre à protéger le Congrès, rapporte le «New York Times». Ils poursuivent ainsi un déploiement qui a commencé lors de l'assaut du Capitole, siège du parlement, le 6 janvier dernier par les partisans de l'ancien président Donald Trump.

Normalement les soldats auraient dû rester jusqu'à ce vendredi. C'est suite aux demandes de la police du Capitole que la décision de prolonger la mobilisation a été prise. En effet, la cheffe de la police du Capitole, Yogananda Pittman, a expliqué cette demande exceptionnelle par une augmentation de 93% des menaces contre les parlementaires américains en janvier et février, par rapport à la même période l'année dernière.

Les militaires qui resteront pour protéger le Capitole représentent la moitié de l'effectif qui avait été déployé après l'attaque de janvier dernier. Pour rappel, la semaine dernière, la session du 4 mars du Parlement avait été annulée suite a des rapports alarmants selon lesquels des milices inspirées par la théorie de conspiration pro-Trump connue sous le nom de Qanon pourraient tenter d'attaquer le Capitole ce jour-là. Aucune attaque ne s'est finalement produite. (jah)

L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les séparatistes prorusses annoncent s'être emparé d'une ville-clé
Tandis que les forces russes intensifient l'offensive dans le Donbass, les forces séparatistes prorusses viennent de revendiquer la prise de Lyman, une localité-clé.

L'annonce a été faite via Telegram, par l'état-major de l'autoproclamée «république» séparatiste prorusse de Donetsk: selon lui, les forces séparatistes ont «pris le contrôle complet» de Lyman avec «l'appui» des forces armées russes. Ni l'armée russe, ni l'armée ukrainienne, n'ont immédiatement commenté cette information, que l'AFP n'a pu vérifier de source indépendante.

L’article