beau temps
DE | FR
International
Facebook

Facebook en Europe: 10 000 nouveaux emplois pour développer le métavers

facebook emploi ingénieurs 10 000 métaverse europe union européenne
Image: shutterstock

Facebook veut augmenter notre réalité en créant 10 000 postes dans l'UE

Le géant des réseaux sociaux veut engager des ingénieurs sur le sol européen, capables de développer des projets de réalité virtuelle et augmentée.
18.10.2021, 05:2118.10.2021, 09:11

Facebook prévoit d'embaucher 10 000 personnes d'ici à cinq ans dans l'Union européenne pour travailler sur le «métavers», le monde parallèle numérique. Ce dernier est le graal de Mark Zuckerberg, le fondateur et patron du géant américain des réseaux sociaux.

«Le besoin d'ingénieurs hautement spécialisés est l'une des priorités les plus urgentes de Facebook»

L'Union européenne est ravie

«Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l'industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens» ont indiqué dans un article de blog le Britannique Nick Clegg et l'Espagnol Javier Olivan, deux des plus hauts responsables du groupe qui compte aujourd'hui plus de 63 000 salariés.

Aucun détail précis n'est donné sur les pays où seront localisés les futurs emplois, ni sur le type d'emploi concernés, se contentent-ils de souligner.

C'est quoi exactement le métavers?

Le «métavers», contraction de méta-univers («metaverse» en anglais), est une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via internet. Grâce notamment à la réalité virtuelle et augmentée, il devrait permettre de démultiplier les interactions humaines, en les libérant des contraintes physiques, via internet.

Il pourrait par exemple offrir la possibilité de danser dans une boîte de nuit avec des personnes situées à des milliers de kilomètres, mais aussi d'acheter ou de vendre des biens ou services numériques, dont beaucoup restent encore à inventer.

«La qualité essentielle du métavers sera la présence - le sentiment de vraiment être là avec les gens», expliquait Mark Zuckerberg en juillet sur son profil Facebook.

Facebook doit redorer son blason

L'annonce de Facebook survient dans un contexte tendu pour l'entreprise californienne, qui a besoin de redorer son blason alors qu'elle est régulièrement accusée d'ignorer les impacts sociaux négatifs de ses activités.

Facebook n'est pas le seul à parier sur ce monde virtuel. Epic Games, l'entreprise derrière Fortnite, a indiqué qu'une partie du milliard de dollars levés cette année auprès d'investisseurs institutionnels, dont Sony, serait consacrée au «métavers».

Sur Decentraland, une plateforme en ligne considérée comme l'un des précurseurs du «métavers», il est désormais possible de décrocher un job de croupier dans un casino virtuel. (ats/jch)

La machine qui fabrique des millions de chalets suisses

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Russes cachent-ils leurs morts? «Ils brûlaient des corps à la décharge»
A Kherson, les habitants racontent comment les soldats de Poutine se débarrassaient de corps en les brûlant. La fumée des cadavres devenait parfois irrespirable. Le Kremlin chercherait à tronquer la statistique du nombre de soldats russes décédés au front.

On ne sait pas exactement ce que l'armée russe a fait sur la décharge près de Kherson, mais les récits des riverains et des employés laissent présager des horreurs. Depuis l'été, des camions vert olive se seraient régulièrement rendus sur le site, chargés de sacs noirs contenant des cadavres. L'air de la région se serait alors empli d'une épaisse fumée et d'une odeur de chair en feu.

L’article